Pro D2 / USAP – ASBH : Un derby explosif et décisif

Rencontre au sommet ce jeudi soir pour le match d’ouverture de la 21 journée de Pro D2. À Aimé-Giral, Perpignan (7e) reçoit Béziers (3e) pour un affrontement crucial en vue d’une éventuelle qualification pour les phases finales.

 

Perpignan veut enchaîner, Béziers doit réagir

Vainqueur la semaine passée face à Carcassonne, Perpignan veut désormais enchaîner et lancer véritablement sa saison. 7e à l’heure actuelle de ce championnat de Pro D2 de plus en plus serré, les Usapistes se doivent de confirmer sur leur pelouse face à Béziers, dans le cadre d’un derby qui s’annonce explosif. Dans les colonnes du Midi Libre, Jonathan Bousquet ne disait d’ailleurs pas le contraire. « Gagner nous replacerait à trois points de la demi-finale à la maison. Mais surtout, cela voudrait dire que nous en avons fini avec notre fonctionnement sur courant alternatif, un scénario récurrent cette saison. » Les Catalans n’ont en effet jamais réussi cette saison à enchaîner plus de trois succès consécutifs… L’Usap, qui a annoncé hier sur son site officiel l’arrivé de Romain Millo-Chluski, comptait tout de même 6 points de plus l’année dernière à la même époque.

 

De son côté, Béziers a certainement connu des jours meilleurs depuis le début de la saison. Bien que toujours dans le peloton des qualifiés, les Biterrois viennent de subir deux défaites consécutives face à des formations qui semblaient pourtant à leur portée : Carcassonne et Biarritz. S’il y a meilleur endroit qu’Aimé-Giral pour se relancer, l’ASBH pourrait profiter de ce derby pour se remettre dans le droit chemin. La défaite subie le week-end dernier sur leur pelouse face à Biarritz devrait d’ailleurs être salutaire pour les Héraultais. « Cela fait plusieurs matches que nous ne sommes pas tout à fait dedans, a raconté le demi de mêlée Thibaut Bisman, toujours dans les colonnes de Midi Libre. Nous n’attaquons pas forcément les rencontres par le bon bout et nous provoquons la malchance. Comme face à Biarritz, qui a marqué après une dizaine de secondes, nous nous tirons aussi parfois une balle dans le pied. Je crois que nous oublions un peu d’où nous venons ! Inconsciemment, nous nous sommes peut-être vus faciles. Mais cet échec face à Biarritz sera un mal pour un bien, j’en suis certain. Il nous remet les pieds sur terre ! » Avant cette 21e journée, Béziers, qui recevra ensuite Colomiers, compte sept points d’avance sur son adversaire du soir.

 

 

La stat’

0. Sur les six dernières rencontres entre ces deux équipes disputées à Aimé-Giral, les Biterrois n’ont jamais réussi à l’emporter et à ramener les quatre points de la victoire. Fin de série ce soir ? « Je n’ai pas la prétention de dire que nous allons y gagner, mais nous alignerons une équipe plus déterminée que face à Biarritz. Nous aurons plus de caractère », prévient Bisman.

 

La décla’

« On sait que les biterrois viennent pour faire quelque chose, ils veulent briser leur série de défaites. Nous on se prépare tranquillement, sereinement, on est à la maison. Le classement évoluera en fonction de ce que l’on fait sur le terrain… »

Philippe Benetton, entraîneur de l’Usap.

Les compositions

Le XV de Perpignan : Farnoux ; Pujol, Mafi, Torfs, Artru ; Allan, Duvenage ; Perez, Chateau, Beaux ; Kulemin, Vivalda ; Cheron, Genevois, Mailau.

Remplaçants : Terrain, Forletta, Charlon, Brazo, Ecochard, Selponi, Nawaqatabu, Ion.

 

Le XV de Béziers : Peyras ; Marais, Max, Puletua, Touizni ; Munro, Valentine ; Lambey, Bourdeau, Barrere ; Battye, Lokotui ; Brison, Pinto Ferrer, Fernandes Moreira.

Remplaçants : Fualau, Manukula, Meite, Ramoneda, Bisman, Suchier, Lomidze, Stragiotti.

 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *