Pro D2 : Perpignan punit Béziers et décroche une victoire méritée

Dans une affiche entre deux équipes du haut de tableau, Perpignan a largement dominé Béziers jeudi soir à Aimé Giral pour le premier match de la 21e journée de Pro D2 (47-13, score à la mi-temps : 15-6). Les Biterrois restent troisièmes (56 points) alors que Perpignan revient à deux points de son adversaire du jour.

Ce qu’il faut retenir : les intentions étaient catalanes

On s’attendait à un derby accroché, il n’en fut rien. De bout en bout, les Catalans ont dominé la rencontre de la tête et des épaules. En tout et pour tout, Béziers n’aura mené que durant sept minutes au score, grâce à deux coups de pied de Lachie Munro dans les premières minutes de la partie (3e, 10e).
Très vite, les Usapistes, emmenés par le demi d’ouverture Tommaso Allan – auteur de 23 points à 8/9 au pied – ont mis la main sur le ballon et ont mis à mal une équipe biterroise indisciplinée (deux cartons jaunes reçus durant cette rencontre) et dominée en mêlée fermée. En première période, les coéquipiers de Karl Château, encore très bon ce jeudi soir, ne parvenaient cependant pas à concrétiser leurs temps forts, la faute à un dernier geste parfois mal assuré. À la mi-temps, l’ASBH pouvait donc encore espérer décrocher la victoire (15-6).
Et malgré un bref sursaut d’orgueil en début de seconde période (voir plus bas), les Héraultais ont ensuite été submergés par la vague sang et or. 4 essais en 23 minutes (Château 55e, Torfs 64e, Farnoux 75e, Pujol 78e) et voilà les Perpignanais qui remportent de manière convaincante ce derby (47-13).

 

La cerise sur le gâteau : bonus offensif pour Perpignan

Ils sont allés se le chercher avec leur coeur et leurs tripes. Voyant que leur domination ne faisait que s’accentuer au fil des minutes, l’Usap a très vite pensé à s’adjuger le point de bonus défensif. Et à force de pousser, pousser et encore pousser, les Sang et Or ont été récompensés. Pour décrocher cette victoire à cinq points, ils ont attendu la 78e minute et l’essai de la délivrance inscrit par Pujol. Avec ce succès bonifié, Perpignan met la pression à Colomiers et Aurillac et s’installe dans le top 5, avec 54 points, en attendant les autres matchs de cette 21e journée.

 

Ce qui aurait pu changer le match : la brève réaction de l’ASBH

Encore dans le match à la fin des 40 premières minutes (15-6), l’ASBH commençait de belle manière le second acte en inscrivant un essai en bout de ligne quatre minutes après le retour des vestiaires par l’intermédiaire de Marais (44e, 15-13). On pensait alors que les hommes de Manny Edmonds venaient de se remettre sur le droit chemin et allaient apporter une véritable opposition. Il s’est finalement passé tout l’inverse et Béziers a finalement vu Perpignan s’éloigner de plus en plus au tableau d’affichage (18-13, 21-13, 26-13, 33-13, 40-13, 47-13).

Une réaction est donc attendue de leur part vendredi prochain lors de la réception de Colomiers (19h).

 

La stat’ : 1

Cette déconvenue sur le terrain de Perpignan est la plus lourde défaite concédée par Béziers cette saison en championnat. Et pourtant, les Biterrois avaient déjà subi un lourd revers sur la pelouse de Jean-Dauger face à Bayonne au mois de novembre dernier (44-15).

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *