NBA : Cleveland et LeBron solides, la der’ de Kobe face à New-York… L’essentiel de la nuit du 13 au 14 mars

Cinq matchs se disputaient hier sur les parquets NBA – faisant la part belle aux formations évoluant à l’extérieur, avec quatre victoires pour les équipes qui se déplaçaient. Cleveland a notamment réalisé une belle prestation face aux Clippers. Bilan.

Cleveland domine, Indiana prend l’eau, Utah y croit encore

Dans la rencontre avancée du dimanche, les coéquipiers de LeBron James (27 points, 6 rebonds et 5 passes décisives) ont effectué un match très sérieux. Menant tout au long de la partie, les Cavaliers se sont imposés au Staples Center (114-90) face à des Clippers retombés dans leurs travers – et ce malgré un J.J Redick plutôt propre (19 points à 7/11 au tir).

Dans l’autre match important de la soirée, Atlanta continue sa marche en avant en écrasant des Pacers passés complétement à côté de leur match hier. Avec un cruel manque d’adresse (37,9% au tir et 20,8% à 3 points), Indiana ne pouvait pas espérer mieux. Mené par un secteur intérieur performant (Al Horford : 18 points à 8/12 au tir et 4 rebonds ; Paul Millsap : 18 points 9 rebonds et 4 passes décisives), Atlanta domine les coéquipiers de Paul George (104-75).

À l’Ouest, Utah peut encore croire aux playoffs grâce  à sa victoire sur Sacramento. Dépassés durant le 1er quart temps (36-18 pour Utah), les coéquipiers d’un DeMarcus Cousins bien seul (31 points, 10 rebonds et 5 passes décisives) n’ont pas réussi à faire leur retard (108-99).

Dans les matchs du bas de tableau, Milwaukee continue sa bonne série avec une 3ème victoire consécutive sur le parquet de Brooklyn (109-100). Portés par un excellent Giannis Antetokoumpo, auteur d’un énième triple double, les Bucks regretteront sans doute leur début de saison manqué. Enfin, New-York s’impose sur le parquet des Lakers (90-87) grâce à un bon Carmelo Anthony (26 points à 10/20 au tir et 12 rebonds) et un Jose Calderon clutch – auteur du panier de la victoire.

Décla’ de la nuit

« Ce qui va me manquer en jouant les Knicks ? Le trash talk avec Spike Lee » – Kobe Bryant après la défaite dans son dernier match face à New-York hier soir.

Supporter reconnu des Knicks, le fantasque réalisateur de 58 ans Spike Lee ne se prive jamais de chambrer les joueurs au bord du terrain. Malgré tout, Kobe reconnait que ce jeu avec le réalisateur va lui manquer. En 2009, Spike Lee lui avait même consacré un documentaire – Kobe Doin’ Work – centré sur le joueur et durant un match de playoff 2008 face aux Spurs. Kobe a d’ailleurs profité de l’occasion pour rassurer les fans des Knicks en leur demandant de « faire confiance à Phil Jackson ».

Stat de la nuit : 4

Dans la victoire de Milwaukee hier soir face à Brooklyn Giannis Antetokoumpo s’est permis de réaliser son 4ème triple double sur les 11 derniers matchs de son équipe. Le Grec est le premier joueur des Bucks à réaliser autant de triple double sur une saison. Sur le dernier mois, le Greek Freak affiche 20,1 ppg – 9,7 rpg – 7,8 apg. Il est candidat pour le titre de MIP – joueur ayant le plus progressé.

 

5 de la nuit


Jose Claderon (New-York Knicks)
: Si l’Espagnol n’a pas forcément brillé (9 points, 3 rebonds et 6 passes décisives), il a permis à son équipe de gagner cette nuit sur le parquet des Lakers – grâce à un tir primé au buzzer.

Kyrie Irving (Cleveland Cavaliers) : Propre hier soir et sans forcer, Uncle Drew a été l’un des artisans majeurs de la victoire des siens face aux Clippers (17 points à 7/17 au tir, 5 passes décisives).

Giannis Antetokoumpo (Milwaukee Bucks) : Comment ne pas mentionner l’ailier des Bucks. Auteur de 28 points (à 12/16 au tir) 11 rebonds, 14 passes décisives, 4 interceptions et 2 contres en 40 minutes, le Greek Freak réalise une très belle saison.

Derrick Favors (Utah Jazz) : Excellent hier soir, l’ailier fort a pris les choses en main avec un Rudy Gobert peu présent hier. Il termine la rencontre avec 28 points à 10/16 au tir, 14 rebonds et 4 passes décisives.

Paul Millsap (Atlanta Hawks) : Sérieux et appliqué, il sort du match remporté face à Indiana avec une belle ligne de statistique (18 points à 7/14 au tir, 9 rebonds, 4 passes décisives, 3 interceptions et 3 contres).

 

6ème homme – Gordon hayward (Utah Jazz) : L’ailier de 25 ans, malgré les chevilles cassés par DeMarcus Cousins, sort avec un match très bon (27 points à 9/19 au tir, 4 rebonds et 3 passes décisives).

 

Michael Oliver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *