NBA : Chicago surprend Toronto, Obama fan de Stephen Curry… L’essentiel de la nuit du 14 au 15 mars

Neuf matchs se disputaient hier soir sur les parquets NBA, au cours desquels certaines équipes ont remporté une précieuse victoire. Chicago a notamment réussi à décrocher un succès important, alors que Washington a profité du retour de Bradley Beal. Bilan.

Chicago dans le coup, Houston et Dallas au meilleur moment

Auteur une saison en dents de scie, Chicago parvient parfois à nous surprendre. Ce fut le cas hier soir sur le parquet des Raptors. Dans un match primordial pour la qualification en playoffs, et sans Pau Gasol, les Bulls ont profité de la main chaude de Doug McDermott (29 points à 9/11 au tir et 4/5 à longue distance) pour empocher une précieuse victoire (109-107, face à un Toronto trop sûr de lui, malgré les bonnes statistiques du duo Lowry – DeRozan (respectivement 33 et 27 points).

L’autre équipe en difficulté à l’Est, Washington, a enfin retrouvé de sa superbe. Grâce au retour tant attendu de Bradley Beal (12 points, 5 rebonds et 3 passes) et à son secteur intérieur qui, pour une fois, a été performant, les hommes de Randy Wittman ont passé une belle correction (124-81) à des Pistons dépassés et brouillons – à l’image de Reggie Jackson (seulement 8 points, 1 passe mais également 5 fautes et 5 perte de balle).

Dans un match piège, Dallas a su faire parler toute son expérience pour s’imposer face à Charlotte. Face à des Hornets limités sur le banc (seulement 19 points venus du banc), Dallas empoche sa 34ème victoire de la saison (107-96). Dans la même situation, Houston se devait de l’emporter face à des Grizzlies décimés par les blessures. Grâce à neuf joueurs au-dessus des 10 points (Harden 15 points – Ariza 16 points – Motiejunas 18 points notamment), les Rockets s’imposent très facilement dans le Texas (130-81). Ces victoires cumulés des Mavericks et Rockets sont d’autant plus importantes que leur poursuivant, Utah, a réalisé une belle performance hier sur leur parquet face à des Cavs trop imprécis. Mené par un excellent Rodney Hood (28 points à 9/16 au tir), le Jazz n’a pas pu savourer cette victoire au niveau du classement et reste encore à 2 victoires de la 8ème place.

Dans le reste des rencontres de la nuit, Golden State s’impose facilement face aux Pelicans (125-107) grâce, encore une fois, à Stephen Curry (27 points, 5 rebonds et 5 passes). Phoenix l’emporte dans le match des mal classés de l’Ouest face à Minnesota (107-104) avec un excellent Teletovic en sortie de banc (21 points à 7/12), auteur du tir de la victoire. Avec sept joueurs à plus de 11 points, Miami s’impose sur son parquet face à Denver dans un match à tendance offensive (124-119). Enfin, grâce à un Westbrook très propre et auteur d’un nouveau triple double (17 points, 10 rebonds et 16 passes), Oklahoma City s’impose face aux surprenants Blazers (128-94).

Décla’ de la nuit

« C’est le meilleur shooteur que j’ai jamais vu » – Barack Obama au magasine Time.

Connu pour sa passion du basket – et plus particulièrement des Bulls – le président américain a été dithyrambique concernant le meneur des Warriors Stephen Curry. Dans un monde où tout doit être comparé, Barack Obama préfère profiter du spectacle offert : « Je prends beaucoup de plaisirs à le voir jouer. Plus que n’importe qui depuis Michael Jordan, même si, Steph’ ne s’amuserait pas à se comparer à lui. »

Stat’ de la nuit : 526 et 12

526. C’est le nombre combiné de trois points inscrits par la paire Curry – Thompson cette saison. Les Splash Brothers effectuent une saison record et sont bien partis pour battre le record des Bulls saison 95-96. Pour cela, il leur faudra remporter 12 de leur 16 derniers matchs pour espérer égaliser ce record.

12, comme le nombre de triple double réalisé par Russell Westbrook cette saison. Il s’agit du second meilleur total depuis 2007-2008 et Jason Kidd, auteur de 13 triple double à l’époque.

 

5 de la nuit

Russell Westbrook (Oklahoma City Thunder) : Le meneur a bien maitrisé Damian Lillard (4 ballons perdus) et s’est offert une belle ligne de statistiques, avec 17 points à 7/11 au tir, 10 rebonds, 16 passes décisives et aucun ballon perdu.

Rodney Hood (Utah Jazz) : Dans une victoire importante mais peu mise en valeur en raison des autres résultats, l’arrière sorti de Duke a brillé face à Cleveland. Ses 28 points à 9/16 au tir et 4/9 à longue distance ont permis à Utah de ne pas se faire distancer dans la conférence Ouest.

Chandler Parsons (Dallas Mavericks) : Très souvent absent cette saison, l’ancien joueur des Rockets a réalisé une très belle performance hier dans la victoire face à Charlotte. Il remplit la ligne de statistiques de par ses 24 points (9/14 au tir et 5/9 à longue distance), 9 rebonds, 4 passes et 3 interceptions.

Donatas Motiejunas (Houston Rockets) : Meilleur marqueur de son équipe, l’ailier fort était tout proche d’être échangé à Detroit il y a quelques semaines. Il est aujourd’hui titulaire et a permis à Houston de se défaire très facilement de Memphis grâce à ses 18 points (7/14 au tir) et 6 rebonds.

Marcin Gortat (Washington Wizards) : Face à un secteur intérieur de Detroit dépassé, il a su en profiter pour réaliser un match sérieux avec 16 points (8/13 au tir) et 6 rebonds. C’est assez rare pour le souligner ces temps-ci.

6ème homme – Doug McDermott (Chicago Bulls) : Véritable 6ème homme hier soir à Toronto, l’ailier de 24 ans a terrassé la franchise canadienne avec ses 29 points avec un excellent 9/11 au tir (4/5 à 3 points).
Michael Oliver

 

Crédit photo : USA Today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *