Pro D2 – USM : Pierre-Philippe Lafond évasif au sujet de son avenir au club

Il y a quelques jours, La Dépêche du Midi affirmait que Pierre-Philippe Lafond – à qui il reste plusieurs années de contrat du côté de l’US Montauban – avait été proposé au Castres Olympique. Et si c’est Patrick Furet qui devrait, selon le Midi Olympique, hériter du poste d’entraîneur des avants de la formation tarnaise, le coach montalbanais se montre plutôt évasif au sujet de son avenir.

Notamment quand le quotidien régional lui demande où il sera la saison prochaine. « Pour l’instant je suis à Montauban, à l’USM, explique-t-il, ne répondant pas vraiment à la question. J’ai fait part à mes présidents d’évoluer mais également de faire évoluer le club car si le club ne bouge pas, ne change pas, il se fera distancer par les clubs de tête et se fera dépasser par les clubs émergents que sont Aix-en-Provence et Nevers. »

« Si l’USM veut truster les premières places… »

Arrivé en 2014, Lafond a « présenté un projet » à ses dirigeants. « Nous avons dix clubs qui lorgnent vers la qualification en fin de saison. Si l’USM veut truster les premières places, elle se doit d’évoluer. Le sport de haut niveau est en mouvement et évolution en permanence. Il faut suivre le mouvement. C’est pourquoi j’ai présenté un projet aux présidents. C’est à eux de décider (…) Il faut réorganiser au moins le secteur sportif. J’ai présenté mes envies aux dirigeants. »

S’il assure ne mettre aucun pression, ce dernier veut sans doute être rassuré pour le futur, alors que les Sapiacains ne pointent qu’à la dixième place du classement à l’issue du premier bloc, au sein d’un championnat de Pro D2 de plus en plus concurrentiel. Quant aux contacts avec le Castres Olympique ? « No comment ». Ce qui pourrait laisser penser qu’ils ont bel et bien eu lieu…

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *