Champions Cup : Le Stade toulousain pris pour cible ? Didier Lacroix se demande et « devient parano » !

Et ça continue…. Après les suspensions très sévères de Jerome Kaino et Lucas Pointud – que Toulouse a d’ailleurs du mal à digérer – voilà maintenant que Bath veut rejouer le match de Champions Cup entre les deux équipes. Selon le club anglais, l’arbitre aurait sifflé la fin du match alors que la 80e minute de jeu n’avait pas encore été atteinte… La formation de Bruce Craig regrette également certaines « décisions litigieuses » survenues au cours du match (on croit rêver). Questionné par La Dépêche du Midi, Didier Lacroix a fait part de son étonnement.

« Je suis très surpris par ce type de déclarations (…) Je ne pense pas qu’on puisse se plaindre véritablement de l’arbitrage, estime le président rouge et noir. Le ballon sort véritablement sur la sonnerie de la 80e. Certes, j’aurais préféré que le duo Dupont-Kolbe le maîtrise totalement pour le sortir tranquillement en touche, il y aurait eu moins de suspicion. Mais je trouve véritablement tiré par les cheveux que Bath puisse se plaindre de l’arbitrage. »

« Si nous revenons sur la victoire du Stade Toulousain… »

Et pourtant, au regard du traitement particulier réservé aux formations françaises en Coupe d’Europe, Lacroix « s’attend à tout« . « Après cette décision prise contre Jerome Kaino, nous devenons paranos. Les clubs anglais ont eu de la visite ou ont du moins eu des directives avant la compétition tandis que les clubs français n’ont eu qu’un simple courrier sur l’arbitrage (…) Nous avons vraiment l’impression qu’il y a deux poids deux mesures concernant l’approche de la compétition. Si maintenant nous revenons sur la victoire du Stade Toulousain sur tapis vert, j’en serai vraiment des plus surpris, surtout compte tenu de la faible objectivité qui lui est opposée en ce moment. »

Devant de telles constatations, le dirigeant toulousain s’interroge. « Nous commençons à en avoir un peu marre d’être les gentils et d’être lourdement sanctionnés. Est-ce qu’on nous en veut ? Nous commençons à nous poser la question, en nous demandant si la position que nous prenons, très légaliste, très respectueuse, d’accepter l’ensemble des sanctions qui nous sont données, de faire la démarche d’aller en commission de discipline, d’être gentiment dans le rang, ne nous dessert pas. » Avec tout ça, on en oublierait presque que le Stade toulousain a une rencontre à disputer ce dimanche face au Leinster…

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *