Top 14 – Grenoble : Dewald Senekal, « Pas mal de joueurs en fin de contrat sont contactés par d’autres clubs »

A l’issue des neuf premières journées de championnat, Grenoble pointe à la 11e place du classement, avec 14 points. Soit deux de plus qu’Agen et onze de mieux que Perpignan, l’autre promu. Forcément intéressant pour Dewald Senekal et le staff isérois.

« Je pense que notre discours, avec Stéphane, n’a pas changé. C’est très encourageant que le groupe vit toujours bien, qu’ils se battent ensemble, qu’ils travaillent ensemble, explique l’entraîneur des avants sur le site du club. Ce bilan est vraiment encourageant. Avec ces joueurs-là, si on ne commence pas à se disperser dans des petites choses annexes… Il y a pas mal de joueurs en fin de contrat, qui sont contactés par d’autres clubs… Si on commence à ne pas tomber là-dedans, avec cet état d’esprit, c’est très encourageant pour aller jusqu’au bout de notre objectif, qui est le maintien. »

Grenoble « a ses atouts »

Comme c’est le cas au SUA – qui va perdre des joueurs majeurs – certains éléments du FCG attisent les convoitises. On pense notamment ici à Hans Nkinsi, qui aurait déjà donné son accord pour rejoindre Castres. « Ce sont des jeunes joueurs qui ont beaucoup de sollicitations, de partout… Le nombre de fois que j’entends « Top 6 ». Les joueurs sont recherchés par ces clubs du Top 6, qui ont des moyens, où ça brille, poursuit l’ancien de Bayonne. C’est vrai que c’est une belle reconnaissance pour le travail des joueurs, leur progression, le travail qu’on a fait au Club pour les former. »

Pourtant, Senekal est persuadé que ce groupe pourrait réaliser de grandes choses à l’avenir s’il venait à être stable. « Nous avons nos atouts, il y a plein de beaux projets ici. (…) Et que, je pense que, s’il y a une prise de conscience de tous ces joueurs, que si on reste ensemble pendant 1 ou 2 ans, on peut vraiment devenir une équipe incroyable, qui va basculer. Est-ce que le monde professionnel va nous permettre d’aller au bout de ce rêve ? On verra. Si ça brille plus ailleurs, les joueurs ont leurs choix à faire. » Après la trêve internationale, le FCG se déplacera sur la pelouse du Racing 92.

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *