Top 14 : Le Stade français pour retrouver le sourire, La Rochelle pour viser plus haut

Dans une situation inconfortable suite à sa défaite dans le derby francilien le week-end dernier, le Stade français reçoit ce samedi La Rochelle (14h). Une équipe rochelaise qui, petit à petit, se rapproche des six premières places…

La Rochelle, équipe surprise de la fin de saison ?

« Moi je ne regarde pas le classement, je regarde l’équipe qu’on rencontre. C’est le champion de France en titre. Pour nous, la tâche s’annonce compliquée, comme chaque week-end. Tout le monde s’arrête à leur classement, mais ils sont quand même qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe d’Europe. » En conférence de presse, l’entraîneur des Maritimes Patrice Collazo a résumé l’état d’esprit rochelais avant ce déplacement. Certes, les Parisiens sont mal en point, mais l’ASR se déplace dans la Capitale avec méfiance.
Et pourtant – avec une série de deux victoires consécutives – les Maritimes sont aujourd’hui plus proche du 6e, Toulouse, que du premier relégable, Agen. Avant de disputer cette rencontre en retard de la 13e journée, ils ne pointent en effet qu’à huit petites longueurs de Toulouse… La Rochelle pourrait-elle être l’équipe surprise de cette fin de saison ? Début de réponse ce samedi après-midi.

Pour les Parisiens, la situation est la même, semaine après semaine. Toujours privés de certains de leurs internationaux – mais néanmoins avec Camara, Bonneval ou Danty  cet après-midi – les champions de France en titre doivent s’imposer et retrouver le sourire, pour enfin prendre leurs distances avec la zone de relégation. « Les défaites, il y en a eu un paquet cette année, on y est habitués. Du coup, on va essayer de gérer cette fin de saison du mieux possible et tenter de repartir de l’avant, expliquait cette semaine Julien Dupuy à L’Équipe. Le plus important est de ne pas paniquer. Il faut retrouver de l’enthousiasme, de la réussite qui nous fuit un peu et surtout le goût de la victoire et le sourire. » Difficile néanmoins de se lâcher complètement dans une pareille situation. « C’est compliqué quand on enchaîne les défaites. Tu arrives plus fatigué, tu fais moins d’efforts et du coup, dans la tête c’est plus compliqué. Maintenant, on connait tous la situation du club. On s’est parlé. Tout le monde a fait des efforts supplémentaires cette semaine. J’espère que ça va porter ces fruits face à La Rochelle samedi. »

 

Les conf’


Gonzalo Quesada : « De très bons candidats » par StadeFrancaisParis


Avant Match Stade Français – Stade Rochelais par AtlantiqueStadeRochelais

 

La stat’

0. Cette saison, les Rochelais n’ont jamais réussi à l’emporter à l’extérieur. Les hommes de Patrice Collazo ont en revanche échoué de peu face au Racing 92 (19-20) et face à l’UBB (16-21).

Les compo’

Le XV de départ du Stade français: Bonneval ; Arias, Doumayrou, Danty, Camara ; (o) Steyn, (m) Dupuy ; Alberts, Ross, Nicolas ; Papé, Pyle ; Alo-Emile, Sempéré, Felsina.

Remplaçants
: Bonfils, De Malmanche, Mostert, Lakafia, Daguin, Williams, Sinzelle, Oléon.


Le XV de départ de La Rochelle
: Bérard ; Hingano, Barraque, Botia, Murimurivalu ; (o) Fortassin, (m) Audy ; Amosa, Gourdon, Kieft ; Qovu, Eaton ; Feao, Forbes, Synaeghel.

Remplaçants
: Seneca, Corbel, Lagrange, Sazy, Lebail, Holmes, Aguillon, Bazadze.

Crédit photo : Sud-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *