XV de France : Seulement deux joueurs ont été au niveau pour Laurent Travers !

Après avoir montré un visage intéressant face à l’Argentine, le XV de France est – une nouvelle fois – retombé dans ses travers samedi soir. Avec, au final, une défaite honteuse face aux Fidjiens (14-21). « Sincèrement, j’ai trouvé que c’est le meilleur match que font les Fidjiens depuis un sacré bout de temps. (…) Je les ai trouvés très sérieux jusqu’au bout », détaillait Laurent Travers dans les colonnes de L’Équipe ce dimanche.

Pour l’entraîneur du Racing 92, la motivation était toute trouvée pour les joueurs du Pacifique. « Je m’attendais à ce qu’ils fassent leur match de l’année vu le nombre de joueurs qu’on a dans notre Championnat ; ils avaient à cœur de montrer qu’eux aussi savent jouer au rugby. Ils ont été très forts dans l’intensité, quoi. Ils ont gagné les duels offensivement et défensivement. »

Le XV de France « pris dans l’agressivité »

Et quand le quotidien affirme que les hommes de Jacques Brunel – qui ne fait déjà plus l’unanimité – ont été très en dessous, Travers ne le nie pas et assure que deux joueurs seulement ont rivalisé dans les duels… « Je ne sais pas si on peut dire en dessous, on a été pris dans l’agressivité et l’intensité, précisait-il. Seuls Mathieu Bastareaud et un peu Louis Picamoles ont rivalisé. » Evidemment insuffisant pour décrocher la victoire dans un match international…

Quant aux performances de ses joueurs du Racing 92 dans cette partie. « Positif, bien en place. Propre. Lui aussi peut être capable de sortir du truc, mais il a été très présent, disait-il du match de Leone Nakarawa, avant d’enchaîner. Chez mes autres joueurs, “Wen” Lauret s’emploie défensivement mais tu ne le vois pas en deuxième mi-temps car tu n’as pas de ballons… Et Teddy Thomas en touche deux… Comment porter le danger ? » Vu comme ça…

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *