XV de France : Un coach de Top 14 tire la sonnette d’alarme, « Le rugby français est en danger » !

Après son match nul face au Japon (23-23) en novembre 2017, on pensait que le XV de France avait définitivement touché le fond. Et pourtant, quasiment un an plus tard jour pour jour, les Bleus ont « réussi » à faire pire, battus par les Fidji au Stade de France. Forcément inquiétant, comme l’explique l’entraîneur de Grenoble (Top 14), Stéphane Glas.

« J’ai l’impression que l’équipe de France ne s’en sort plus, parce que ça fait maintenant un certain temps que c’est difficile, affirme-t-il auprès du Dauphiné Libéré. Il y a très longtemps que l’on n’a pas gagné un Tournoi des 6 Nations, là la tournée d’automne on perd contre l’Afrique du Sud, on se reprend un peu contre l’Argentine mais il y a un vrai coup d’arrêt contre les Fidji… »

Les sélectionneurs passent, les résultats sombrent

Et si elle symbolise parfaitement les maux qui rongent les joueurs, la défaite de samedi soir n’est qu’une déception de plus pour les amoureux de l’équipe de France. « Il n’y a pas que le match de samedi qui peut être une déception pour le rugby français, mais finalement toutes ces dernières années », poursuit Glas. Car même si les entraîneurs défilent, même si les moyens mis à la disposition du sélectionneur sont de plus en plus importants, le XV de France ne décolle pas. Suffisant pour faire dire à l’ancien trois-quart centre du CSBJ que « le rugby français est en danger ».

« Au vu des résultats c’est évident que le mal est beaucoup plus profond. C’était Philippe Saint-André pour la Coupe du Monde 2015, ensuite il y a eu Guy Novès qui n’a pas fini ses quatre ans, maintenant c’est Jacques Brunel. Les résultats sont les mêmes, maintenant l’équipe de France de rugby perd beaucoup plus qu’elle ne gagne. Le rugby français est en danger, parce que l’on ne peut pas se permettre d’aussi mauvais résultats durant une période aussi longue. » 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *