Pro D2 : Romain Mémain estime que Colomiers s’est « sans doute » mis les arbitres à dos !

2 cartons jaunes contre Aurillac, 1 jaune et 1 rouge face à Nevers… C’est peu de le dire, Colomiers est beaucoup pénalisé ces dernières semaines. De quoi expliquer ses difficultés actuelles en championnat (avant-dernier de Pro D2, seulement 5 points d’avance sur la lanterne rouge, Massy) ? La parole est à Romain Mémain.

Colomiers ne doit pas « se réfugier derrière ça »

« Nous sommes en fond de classement et nous sommes arbitrés comme tel, estime le deuxième ligne de la Colombe dans une interview à La Dépêche du Midi. Certaines décisions sont justifiées, d’autres moins. Mais il ne faut pas se réfugier derrière ça. C’est frustrant mais il est impossible de gagner avec 17 pénalités contre soi (face à Nevers, NDLR). Il faut se remettre en question, individuellement, afin d’éviter 2 ou 3 décisions arbitrales contre nous. »

Alors que le président Alain Carré a récemment fait part de son mécontentent et exigé dans le futur l’apparition de l’arbitrage vidéo en deuxième division, les Columérins se sont-ils mis les arbitres à dos ces derniers temps ? « Sans doute car notre frustration se ressent sur le terrain, reconnait Mémain. Mais c’est difficile à dire. Nous sommes arbitrés comme le 15e de Pro D2.Il n’y a rien d’anormal car inconsciemment, un arbitre prendra partie pour l’équipe la plus forte face à la plus faible. Ce n’est pas nouveau, cela a toujours été comme ça. » À eux désormais d’enrayer cette spirale négative, et ce dès ce vendredi soir face à Soyaux-Angoulême.

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *