Champions Cup – RCT : Patrice Collazo, « On est borderline dans beaucoup de choses »

Assuré d’être éliminé avant même le coup d’envoi de la rencontre, le RCT s’est encore incliné ce samedi en Champions Cup, subissant la loi des Ecossais d’Edimbourg à Mayol (17-28). Et comme rien n’est facile cette saison pour les rouge et noir, ces derniers ont subi un coup dur dès l’échauffement, comme l’a expliqué Patrice Collazo en conférence de presse.

Le RCT trop fragile ?

« Ça commence à l’échauffement j’ai envie de dire, avec Xavier Chiocci qui se pète. Je demande à Jean-Baptiste Gros de faire 80 minutes, Florian Fresia est pété aussi… Alors il y a des satisfactions oui, mais c’est collectivement que c’est compliqué. Aujourd’hui, notre problème ce n’est pas l’individu, c’est le collectif. Tout simplement… On demande à un joueur de 19 ans de faire 80 minutes à ce niveau là contre un pilier international, on tourne à 3 piliers sur ce match… Dès l’échauffement, il y a déjà un problème, comme il y avait eu un problème en fin de semaine avec Flo Fresia aux cervicales. On est borderline dans beaucoup de choses, et dès que l’on est contrariés ou que l’on se fragilise, j’ai les 15 joueurs qui plongent mentalement… » 

Toulon terminera sa campagne européenne version 2018-2019 le week-end prochain avec un déplacement à Newcastle. Pour l’instant, les Varois présent un bien maigre bilan de 4 défaites pour 1 seule petite victoire…

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *