Top 14 : Mourad Boudjellal reconnait avoir une part de responsabilité dans la saison ratée du RCT

Au moment de recevoir Pau ce samedi après-midi à Mayol (coup d’envoi à 18h), le RCT  n’est franchement pas au mieux en Top 14, avec seulement sept points d’avance sur Agen et huit sur Grenoble. Après la défaite à Armandie du week-end dernier, Mourad Boudjellal n’a d’ailleurs pas hésité à ouvertement critiquer certains de ses joueurs. Mais le président varois sait également quelle est sa part de responsabilité, comme il le confie dans une interview à Sud Ouest ce samedi.

L’autocritique de Mourad Boudjellal 

« Il y a des choses que je n’ai pas bien faites. Peut-être que je n’aurais pas dû recruter certains joueurs. Peut-être que j’aurais dû avoir des effectifs plus homogènes, que je n’ai pas suffisamment travaillé sur la complémentarité de l’effectif. C’est lié aussi au manque de continuité des entraîneurs (cinq managers depuis 2016 NDLR). Quand on en change, on subit des dégâts car chacun a son projet de jeu, et on arrive à un moment où plusieurs projets de jeu se côtoient sur différents joueurs. »

Une mauvaise passe qui ne l’empêche évidemment pas d’être ambitieux pour le futur, avec notamment le projet 2019-2023. « On va construire dans les 18 mois l’un des plus beaux centres d’entraînement de France où tout sera axé sur la formation des jeunes joueurs issus de notre grande région. Beaucoup de grands joueurs finissent leur carrière à Toulon, on aimerait qu’ils la commencent chez nous. J’ai envie de partir sur un autre modèle avant de quitter le club dans quatre ans et demi. » En attendant, les Toulonnais seraient plutôt inspirés de s’imposer face aux Béarnais. Histoire de se donner un peu d’air au classement…

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *