XV de France : « Fabien Galthié a envie d’y aller », selon son ancien président Mourad Boudjellal !

Avec Ronan O’Gara, Fabien Galthié fait partie des noms qui circulent pour venir renforcer le staff de Jacques Brunel en vue du prochain Mondial, même si Bernard Laporte assurait tout récemment qu’il n’avait pas avancé. Pourtant, selon son ancien président à Toulon Mourad Boudjellal, Galthié pourrait être un très bon complément à l’actuel sélectionneur.

« Fabien Galthié est un joueur d’échecs, c’est Kasparov, explique-t-il dans une interview au Parisien. Mais ce n’est pas un gestionnaire d’humains. Donc, si on arrive à composer les deux qualités, avec quelqu’un d’autre, ça peut être parfait. Jacques Brunel m’a l’air pas mal pour gérer les humains et je pense que Fabien Galthié peut entrer un peu dans le cerveau de Jacques Brunel. »

Les garanties de Fabien Galthié 

Mourad Boudjellal en est convaincu : Galthié a envie d’y aller… mais pas à n’importe quel prix. « Tel que je le connais, je pense qu’il a envie d’y aller, mais pas n’importe comment. C’est quelqu’un qui a des idées bien arrêtées. Je trouve légitime qu’il souhaite entrer par la grande porte, pas par une porte dérobée. Ça peut se comprendre parce que ça fait un moment qu’il en rêve. »

Pour être plus clair, l’ancien demi de mêlée international demandera très certainement des garanties pour le futur – notamment pour l’après Coupe du monde. « Il faut d’abord lui garantir qu’il ne sera pas figurant, poursuit Boudjellal. Or, ça, ce n’est pas à Bernard Laporte de le faire mais à Jacques Brunel et au staff. Il y a des équilibres à trouver. Car, comme le dit Youssoupha (NDLR : un rappeur), la victoire a mille pères mais la défaite est orpheline. » L’équation est donc multiple pour Bernard Laporte, qui devrait trancher d’ici une quinzaine de jours…

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *