Pro D2 : Christian Labit et Carcassonne ne se préoccupent vraiment pas de la situation de Colomiers !

Déplacement à Colomiers ce vendredi, réception de Bourg-en-Bresse la semaine suivante… Vainqueur de Mont-de-Marsan le week-end dernier, l’US Carcassonne s’apprête à rencontrer les deux formations qui luttent pour le maintien en cette fin de saison. Certes conscient de cette situation, Christian Labit ne veut pas pour autant s’en préoccuper plus que de raison.

« On est un peu les arbitres aujourd’hui, de ceux qui vont jouer le haut, mais aussi de ceux qui vont jouer le bas. Nous, on ne se préoccupe pas trop de ça, je ne pense pas que si c’était le contraire, les autres équipes se préoccuperaient de nous, a expliqué le manager de l’USC. Si on venait à gagner, ça nous offrirait un beau challenge pour la fin de saison, mais ça serait aussi une punition contre cette équipe de Colomiers. Mais ce n’est pas nous qui mettrions un terme au maintien de Colomiers en Pro D2, ils ne s’en prendront qu’à eux-mêmes. Nous, la seule préoccupation que l’on a, c’est qu’on a envie de gagner ce week-end. On va à Colomiers pour gagner. »

« Un tremplin pour l’US Carcassonne »

Neuvième du classement – avec huit points de retard sur le sixième, Béziers – l’USC veut se servir de cette rencontre à Michel Bendichou comme d’un « tremplin » pour la fin de saison. Christian Labit toujours.

« Ce match va nous permettre de savoir où l’on en est. Si on vient à s’imposer, on aura peut-être encore un espoir de se qualifier, puisqu’en gagnant, et si Béziers venait à perdre, on se rapprocherait d’eux. On ne veut pas avoir de regrets par rapport à notre investissement sur ce match, qui est synonyme de tremplin pour une éventuelle qualification. Comme je l’ai dit aux garçons, c’est à ceux de savoir ce qu’ils veulent, s’ils sont ambitieux, s’ils ont envie de se donner les moyens d’encore exister jusqu’à la fin de la saison. » On verra ce vendredi soir, sur les coups de 22h, si le message a bien été reçu..

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *