Top 14 : Vincent Clerc vraiment impressionné par les résultats et le niveau du Stade toulousain !

Ancien joueur des deux clubs – même si son vécu et son palmarès avec Toulouse sont évidemment bien plus conséquents – Vincent Clerc sera un observateur attentif de la rencontre entre le RCT et le Stade toulousain ce samedi après-midi. Et pour cause, puisqu’il commentera le match sur les antennes de Canal+, pour lequel il est consultant.

Interrogé à propos de cet affrontement, l’ancien ailier international est – comme tant de personnes cette saison – réellement impressionné par le niveau et les résultats du club de la Ville rose. « C’est vraiment exceptionnel. Ça ne s’arrête jamais. Il y a tout le temps des surprises. Le week-end dernier encore, en Champions Cup contre le Racing, où ils ont joué en infériorité numérique, les Toulousains ont réalisé un match extraordinaire, tout en maîtrise, explique-t-il dans les colonnes de Var Matin. Ils sont en pleine confiance, et ce quels que soient les acteurs en lice. Il y a une belle émulation, avec notamment des jeunes qui se sont hissés au niveau pour bousculer la hiérarchie. »

Quelque chose s’est passé au Stade toulousain

Le bilan est évidemment plus contrasté au moment d’évoquer Toulon, qui vit une saison compliquée. « Tous les clubs connaissent un jour ou l’autre des difficultés, estime Clerc, toujours auprès du quotidien régional. On l’a vu à Toulouse il n’y a pas si longtemps, on le voit à présent à Toulon avec une année de transition. À l’intersaison, il y a eu de nombreux départs, dont des leaders. La saison a mal démarré. On pouvait s’attendre à une saison difficile pour le RCT. Elle a été simplement plus compliquée que prévu. Ce genre de cycle arrive. »

Toulouse et encore plus récemment Clermont ont su se relever après un exercice compliqué. Au RCT de les imiter la saison prochaine. « À Toulouse, quelque chose s’est passé. Le collectif a pris le dessus sur les individualités. Le management et la gestion ont engendré ces succès. C’est le résultat du travail de tous, à commencer par les nombreux travailleurs de l’ombre, note Vincent Clerc, qui sait plus que quiconque de quoi il parle. Il ne faut dissocier personne. Ces succès d’un club doivent être maintenant validés par un titre, même si Toulouse peut rêver d’un doublé qui reste possible. »

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *