Top 14 – UBB : Julien Lairle n’était pas le premier choix de Christophe Urios pour son staff

À la lutte pour une place dans le top 6, l’UBB et le Castres Olympique se retrouvent ce samedi à Chaban-Delmas (coup d’envoi à 14h45). L’Union Bordeaux-Bègles, c’est aussi l’équipe qu’entraînera la saison prochaine Christophe Urios, aux côtés de Frédéric Charrier, son actuel adjoint au CO, et de Julien Lairle, qui arrivera en provenance du SA XV (Pro D2).

Christophe Urios a vu PP Lafond

Dans les colonnes de Sud Ouest ce vendredi, le technicien de 53 ans explique pourquoi il a décidé de former ce staff. « Mon premier choix était de bosser avec Luke Narraway, précise-t-il d’emblée. En venant à Bordeaux, je ne vire pas tout le monde pour mettre mes mecs à moi ! J’essaie de garder le plus de mecs possible parce que ça marche bien (…) Sauf que j’ai donné un délai d’attente à Luke Narraway qui était jusqu’au mois de janvier. Et quand, début février, je lui ai dit que je comptais travailler avec lui, il m’a répondu qu’il ne pouvait pas rester pour des problèmes familiaux. Ça a été une grande surprise. »

Devant cette situation, Urios a alors dû se tourner vers d’autres pistes. « J’ai repris contact avec des gens qui m’interpellaient en Pro D2 : Julien Laïrle et Pierre-Philippe Lafond, poursuit-il. Je les ai rencontrés tous les deux, Fred Charrier aussi. J’ai fait le choix de Julien probablement parce qu’il est plus jeune, parce qu’il a un parcours qui me plaît, parce que je ressens chez lui le côté bâtisseur. Et quant à Fred, il me faut quelqu’un qui me fasse gagner du temps. Et en plus, je lui fais confiance et c’est un grand technicien… » D’autant que le duo Urios-Charrier a déjà prouvé qu’il fonctionnait plutôt bien ensemble !

 

Crédit photo : Icon sport

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *