Top 14 : Louis Picamoles et les leaders du MHR ont été « ciblés en interne » au cours de la saison !

Alors que cela semblait impossible il y a quelques semaines en arrière, le MHR a encore une chance de se qualifier pour les phases finales du championnat. Fort d’une série de six victoires sur ses sept derniers matchs, et d’une remise en question certaine, où même les leaders ont été « ciblés ».

Et maintenant, le MHR retrouve le plaisir

« On a été un peu ciblés en interne, et c’est ça qui a été le plus difficile, pour nous, les joueurs issus du club, explique Louis Picamoles dans une interview accordée à Rugby Magazine. Quand ça vient de l’extérieur, tu arrives tout le temps à le gérer, parce que ça fait partie du truc (sic). Quand ça vient de l’intérieur, et surtout d’en haut, c’est un peu plus douloureux. Peut-être que ça nous a fait aussi réagir et que ça a permis de bouger les choses. » Depuis, c’est en tout cas un Montpellier transfiguré, qui impose sa loi.

Vainqueurs à Castres lors de la précédente journée, les Cistes ne devront pas se manquer ce dimanche lors de la réception du Stade français, qui cherche également à décrocher un spot dans le top 6. Un vrai huitième de finale entre ces deux formations ?

« Je ne trouve pas que l’équipe ressent de la pression par rapport au résultat. On arrive de tellement loin, c’était tellement inespéré il y a quelques temps. On a juste envie de retrouver le plaisir d’être sur le terrain, de jouer les uns pour les autres, détaille Picamoles. Tout ce que l’on arrive à faire depuis maintenant quelques matchs. On sait jamais où cela peut nous amener. » 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *