Pro D2 : Le président Philippe Tayeb explique le processus de recrutement de l’Aviron Bayonnais

Le plus dur est (peut-être) à venir pour l’Aviron Bayonnais… Maintenant que le billet pour le Top 14 est composté, les Basques vont devoir préparer la prochaine saison. Histoire d’être compétitifs et de ne pas vivre un exercice galère, comme cela a été le cas pour l’USAP ces derniers mois par exemple. C’est peu dire, la tâche s’annonce immense, même si huit nouveaux joueurs devraient débarquer. Comment les ciel et blanc vont-ils alors procéder ? Philippe Tayeb a évoqué le sujet dans les colonnes de Midi Olympique.

Aucun nom de dégagé à l’Aviron Bayonnais ?

« Quand on va chercher un joueur, Yannick procède à une analyse vidéo qui est regardée par plusieurs membres du staff. Le recrutement, ça se prépare. Là, on va devoir le faire sur des CV, des noms, explique le président de l’Aviron. Yannick, c’est sûr, va activer son réseau. En ce moment, les agents se ruent vers son téléphone et le mien. Cette fin de semaine, on va se poser avec Yannick, faire le point sur l’effectif. On verra les manques qui vont en ressortir. De toute façon, on va se pencher sur l’état d’esprit des recrues. C’est très important. On a déjà un très bon groupe. On a jusqu’au 30 juin. Il ne faut pas, non plus, que l’on se précipite. »

Des noms ont-ils déjà les faveurs ? « Aucun nom, honnêtement, aujourd’hui. On n’a pas encore regardé. Déjà six joueurs de Top 14 ont signé. Ceux que tout le monde connaît. Il y a quand même des joueurs intéressants. Deux joueurs de Fédérale qui arrivent avec une expérience de Top 14. Et deux de Pro D2. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *