Pro D2 – MdM: Des « ordures », des « pauvres mecs »… Christophe Laussucq répond aux violentes critiques à son égard !

Après six saisons passées au Stade Montois, Christophe Laussucq entraînera la saison prochaine le SU Agen en Top 14. Dans les colonnes de Sud Ouest ce mercredi, il revient sur ses années en jaune et noir. Les erreurs qu’il a pu commettre – par exemple sur la composition de l’équipe lors du barrage à Vannes – sa relation avec le président Cazeaux – qu’il qualifie de « très bonne » – et sa « réponse » aux détracteurs.

L’ancien du Stade français estime-t-il que son départ, annoncé très tôt dans la saison, a-t-il pu perturber le groupe ?

« Je pense qu’il y a plutôt eu des sous-marins qui ont fait du mal au groupe, assure-t-il. J’ai la sentiment que ma succession a causé plus de problèmes que mon départ (…) Donc ce qui a causé des problèmes dans le groupe, et qui n’a pas fini d’en créer à mon avis, c’est ma succession, et les clans à l’intérieur. » Voilà qui est dit…

Attaché au Stade Montois

Quant aux (nombreuses) critiques qu’il a dû essuyer tout au long de la saison, venant des supporters, des réseaux sociaux, ou même en interne, il ne passe pas par quatre chemins au moment d’évoquer le sujet, toujours auprès du quotidien régional…

« Ce sont des ordures, des pauvres mecs. Je m’en fiche d’eux. Ils sont dix, ils ne connaissent rien au rugby. Mon grand-père est resté cinquante ans au Stade Montois, il a passé quine ans en première, il a joué quatre finales. Je suis plus Montois que les trois-quarts de ces ordures. En m’insultant, ils insultent mon grand-père, mon père, qui a fait toute son école de rugby à Mont-de-Marsan (…) Ils m’ont accusé de tous les maux. Mais je ne pourrais jamais tuer un club comme ça. Je serais une ordure. Les joueurs, eux, ont-ils remis mon honnêteté en question ? Je ne crois pas (…) Les joueurs sont les seuls pour qui j’ai encore du respect. Tout le cirque autour, je n’en ai rien à faire. » 

Vous l’aurez compris, Christophe Laussucq est plutôt remonté… « Franchement, toutes ces insultes, ces fausses nouvelles, ça m’a remonté. Tant que c’était sur ce forum, je m’en fichais. Mais quand j’ai appris que c’était aussi les proches de Jean-Robert (Cazeaux, le président), dont certains partenaires importants, ça m’a énervé. » 

 

Crédit photo : Icon Sport

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *