All-Star Weekend : Zach Lavine et Aaron Gordon sur une autre planète !

Alors que Zach LaVine a réalisé le doublé (MVP du Rising Stars Challenge et vainqueur d’un concours du dunks exceptionnel), Klay Thompson a quant à lui remporté le concours de tirs à 3 points…

 

Une formule bien huilée

Pour la deuxième édition consécutive, le Rising Stars Challenge a été d’un bon niveau, avec un départ canon de la sélection américaine, emmenée par un Jordan Clarkson (25 points à 8/20 au shoot – 5 rebonds – 5 passes décisives) adroit en début de match. Dans un match où seul Elfrid Payton n’a pas scoré, beaucoup de joueurs sont sortis du lot, à commencer par Devin Booker, arrière des Phoenix Suns (23 points à 9/13 au shoot dont 5/8 à 3 points) et D’Angelo Russell des Los Angeles Lakers.

Pour le reste des joueurs, Mario Hezonja, l’arrière croate de 20 ans d’Orlando, a fini tout proche du triple double avec ses 19 points, 10 rebonds et 7 passes décisives alors que le Canadien Andrew Wiggins a quant à lui été le joueur le plus adroit (29 points à 13/15 au shoot). Enfin, le Congolais Emmanuel Mudiay a réalisé une belle performance, en faisant bien jouer son équipe malgré de nombreuses pertes de balle (30 points à 12/20 au shoot dont 5/10 à 3 points – 10 passes décisives – 5 pertes de balle).

Mais le joueur le plus en vue a été Zach LaVine des Minnesota Timberwolves avec un match à 30 points (13/20 au shoot) ,7 rebonds et 4 passes décisives, au point d’être élu MVP de cette rencontre qui a vu la victoire de la sélection Américaine sur la sélection mondiale (157-154).

 

 

La fièvre du samedi soir

                La soirée du samedi soir, consacrée aux concours, est toujours l’attraction du week-end pour les non-initiés à ce sport. Et il y a fort à parier que cette édition canadienne restera dans les annales.

                  Le concours des meneurs, ou Taco Bell Skills Challenge, était de retour avec une version new-look opposant pour la première fois des meneurs à des joueurs intérieurs. Après des phases qualificatives intenses, Karl-Anthony Towns, vainqueur de ce concours, s’est facilement défait de ses concurrents, Draymond Green et DeMarcus Cousins, pour se retrouver en finale. Du côté des meneurs, c’est sans surprise que le maître à jouer des excellents Celtics de Boston Isaiah Thomas a réussi à se défaire d’Emmanuel Mudiay et de C.J McCollum.

                  Le concours de tirs à 3 points, appelé Foot Locker 3-point Contest, était très attendu. L’occasion était belle pour l’arrière des champions en titre Klay Thompson de prendre sa revanche sur son coéquipier, le génial Stephen Curry, vainqueur l’an passé. Réunissant depuis quelques années les meilleurs shooteurs à 3 points de la ligue, cette édition a été de très haut niveau. Après des tours qualificatifs voyant logiquement se qualifier les deux coéquipiers des Warriors (Curry 21 points – Thompson 22 points), il fallait un 3ème joueur les rejoindre. Et c’est le rookie de 19 ans des Phoenix Suns Devin Booker qui se qualifiait en finale.

                  La finale s’annonçait donc serrée. Devin Booker, avec un total de 16 points, ne pouvait pas espérer grand-chose. Tout allait donc se jouer comme l’an passé entre les deux coéquipiers. À ce jeu, c’est Klay Thompson qui était le plus fort face à un Stephen Curry malgré tout solide (27 points contre 23).

Le doublé pour LaVine

                  Le concours de dunks nous a redonné le goût de rester éveillé pour admirer un spectacle hors du commun. Cette édition voyait notamment s’affronter Will Barton des Denver Nuggets, André Drummond des Detroit Pistons. Mais tout le monde attendait surtout le fantasque Zach LaVine, vainqueur l’an passé, qui trouvait sur sa route un adversaire très costaud en la personne d’Aaron Gordon.

                  En finale, deux tentatives leur étaient offertes afin de se démarquer. Aaron Gordon semblait prendre l’avantage en réalisant le dunk considéré comme le plus créatif et difficile de l’histoire (saut à l’horizontale au-dessus de la mascotte du Magic à environ 2 mètres de hauteur, passage sous les jambes du ballon, en position assise). Mais Zach LaVine était bel et bien déterminé à ne pas perdre sa couronne glanée l’an passé. Le joueur des Timberwolves a donc tenté deux dunks rendus mythiques par Michael Jordan, à savoir celui réalisé depuis la ligne des lancer-francs. Seulement, l’arrière n’est pas uniquement resté en l’air à « voler », il s’est permis d’ajouter quelques fantaisies, comme un moulin à vent ou un rider (passage du ballon entre les jambes).

Les spécialistes s’accordent à dire qu’Aaron Gordon méritait tout autant la victoire que LaVine. Malgré tout, les juges (Magic Johnson, Shaquille O’Neal, Tracy McGrady, Dikembe Mutombo et George Gervin) ont préféré l’arrière des Timberwolves, avec un score de 200 points (total parfait) contre 197 pour l’ailier fort du Magic. Zach LaVine a souhaité partager ce trophée avec Aaron Gordon…

Michael Oliver

Crédit photo : NBA.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *