[Analyse] Ballon d’Or : Nouvelle formule, Cristiano Ronaldo reste favori

La nouvelle a été officialisée en ce début de semaine. Le mode de désignation du Ballon d’Or a changé. La mesure la plus importante concerne le jury qui, comme avant la précédente réforme (2010), sera uniquement composé de journalistes. Un changement qui ne devrait cependant pas avoir une grande influence sur le résultat final de ce vote, pour lequel Cristiano Ronaldo fait légitimement office de grand favori. Et cela uniquement sur des critères sportifs.

Commençons ainsi par cette question : Qui sont les postulants au Ballon d’Or 2016 ? Lionel Messi, Luis Suarez, Neymar Junior, Antoine Griezmann… Mais surtout Cristiano Ronaldo.

 

 

Le palmarès : Cristiano Ronaldo, Neymar en retrait

 

Les sacres de Lionel Messi en 2010 et de Cristiano Ronaldo en 2013 avaient fait débat. La cause : l’absence de trophée majeur l’année de leur élection. Cette saison, le Portugais a écrasé la concurrence niveau palmarès avec son doublé Ligue des Champions – EURO 2016. Mis à part Pepe, personne n’a fait mieux sur ce point.

Pour ceux qui voudraient faire du défenseur un réel candidat, n’oublions pas que ses performances à l’EURO ont véritablement été éblouissantes à partir des 1/8 de finale. La phase de poules, durant laquelle il devait compenser les errements de Ricardo Carvalho, n’a pas vraiment plaidé en sa faveur.

Malgré son statut de ‘Meilleur joueur de l’EURO’ et ses deux finales continentales, Antoine Griezmann ne peut rivaliser sur ce point. Lionel Messi, en dépit de son énorme Copa America, arrive lui aussi un cran derrière. Tout comme Luis Suarez ou encore Gareth Bale. Seul Neymar Junior, et ses énormes prestations aux Jeux Olympiques de Rio (considérée comme une compétition U23), pourrait rivaliser… en partant néanmoins de très loin là encore.

 

 

Les moments clés : Antoine Griezmann et Cristiano Ronaldo

 

« Il marque beaucoup mais il n’a rien fait lors des finales »… C’est sympa comme phrase, mais cela n’est nullement un argument. En premier lieu parce qu’aucun de ses rivaux n’a marqué en finale ou n’a eu davantage d’apport. Sur ce cas précis, Cristiano Ronaldo conserve donc sa large avance acquise au palmarès.

Cette phrase perd par ailleurs encore davantage de son sens lorsqu’on a en tête le parcours du Real Madrid et du Portugal cette saison. Et il faut constater que sans cet attaquant, aucune de ces deux équipes ne se serait hissée en finale.

Rappelons en effet que Cristiano Ronaldo est allé planter un triplé face au VFL Wolfsburg en 1/4 de finale retour de la Ligue des Champions… alors que le Real Madrid s’était incliné 2-0 lors de la première manche. Concernant le Portugal, le doublé face à la Hongrie en phase de poule a également été décisif. Tout comme son ouverture du score en demi-finale devant le pays de Galles, alors que la Seleção ne parvenait pas à se montrer dangereuse jusqu’alors dans cette rencontre.

Antoine Griezmann peut cependant en dire autant sur ce point. Lui aussi s’est montré décisif avec sa sélection en demi-finale de l’EURO grâce à son doublé face à l’Allemagne. En club, il a également planté en 1/4 et en 1/2 finale de Ligue des Champions dans des moments charnières devant le FC Barcelone et le Bayern Munich.

 

 

Le dernier avantage de CR7

 

Enfin, Cristiano Ronaldo dispose d’un petit plus sur son dossier. Il est en effet le meilleur buteur de la dernière édition de la Ligue des Champions. Depuis la saison 2006 / 2007, tous les lauréats du Ballon d’Or avaient fini Meilleur buteur de la Ligue des Champions. Une vérité qui se vérifie de Ricardo Kaka (2007) à Lionel Messi (2015, co-meilleur buteur avec Cristiano Ronaldo et Neymar Junior en 2014 / 2015).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *