Angleterre : Roy Hodgson menace les futurs adversaires !

Contrainte de se contenter d’une deuxième place dans son Groupe B, derrière le pays de Galles, l’Angleterre aura pourtant tout tenté – bon gré mal gré – pour arracher la victoire devant la Slovaquie. Selon Roy Hodgson, les prochains adversaires des Anglais pourraient payer si ses hommes parviennent à réitérer ce types de prestations lors de cet EURO 2016.

 

 

La réaction de Roy Hodgson

 

« On ne peut pas faire beaucoup plus. Lors de nos trois matches, cela a été attaque-défense et même si je ne pensais pas qu’on dominerait autant, c’est un peu gênant. Quelqu’un va bientôt payer pour ça, un jour les buts viendront. On ne peut pas dominer plus, on a mis la pression dès la 1re minute. Mais on n’a pas transformé nos occasions. C’est un 0-0 très frustrant. Mais en continuant à bosser comme ça, on deviendra encore plus dangereux. Les gens me disaient que je devais sortir Sterling et Kane. Vous pensez que Rooney les aurait mis ces occasions?

Il y a eu quatre changements par rapport à la fin du match contre les Gallois. Si certains essaient de cibler un joueur en particulier, c’est dommage et moi je pense que Wilshere a été bon. Si on avait gagné tout le monde aurait dit que les absents n’avaient pas manqué et quand on n’y arrive pas, on dit que les titulaires étaient faibles. Je suis habitué. Depuis quand l’Angleterre n’a-t-elle pas dominé autant trois matches en tournoi? Tôt ou tard, la récompense viendra et un adversaire pourrait se retrouver du mauvais côté d’un score lourd.

C’est une déception de finir 2e alors que je pense qu’on méritait d’être 1er mais vu ce que l’on montre je ne redoute personne. (Sur l’éventualité d’un quart contre la France) Avant tout, pensons à gagner notre 8e. Mais si on les rencontre ce sera intéressant car ils nous poseront d’autres questions et joueront pas comme nos précédents adversaires. Ils essaieront de nous mettre la pression devant et on pourra alors voir qu’on est aussi capable de bien contre-attaquer. Que notre 8e ait lieu à Paris ou à Nice, c’est pareil. C’est une heure de transport, soit en bus soit en avion. »

 

 

La réaction de Gary Cahill

 

« C’est une soirée décevante pour nous. Dans les trois matches, on a eu le ballon la plupart du temps. Aujourd’hui encore du début à la fin et on n’a pas réussi à déverrouiller la porte. On a mis du rythme mais on n’a pas été assez tranchant pour ouvrir leur défense. Dans ces matches, il faut quelque chose de spécial.

On y était presque mais ça n’a pas voulu rentrer. On aurait dû gagner. Ça ne sert à rien de reprocher ce qu’il s’est passé dans le premier match. Il faut avancer. En finissant 2e, on va avoir plus de temps maintenant pour retrouver un peu de fraîcheur. La clé, c’est la récupération mais il faudra aborder les matches de la même façon. C’est difficile de mettre autant d’intensité. L’entraîneur était confiant et les joueurs aussi. On ne peut pas dire qu’on a mal joué. »

 

 

Avec AFP, relayée par L’Equipe.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *