Bleus / Euro : Deschamps, ce qu’il faut retenir de sa conf’

A quinze jours de l’ouverture de l’Euro, Didier Deschamps avait rendez-vous avec la presse ce mercredi après-midi. L’absence de Raphaël Varane, le choix d’Adil Rami, les nouveaux objectifs de l’Equipe de France pour la compétition… le sélectionneur s’est exprimé sur tous les sujets. Voici les trois principales informations de cette conférence de presse.

 

Le choix d’Adil Rami

 

« J’ai pris la décision de remplacer Raphaël Varane pour le bien du collectif (…) Le fait que Samuel (Umtiti) ne soit pas dans les vingt-trois n’a rien à voir avec son manque d’expérience. C’est une question de compatibilité. J’avais déjà trois gauchers en défense dans le groupe. C’est vrai qu’il ne compte aucune sélection mais cela n’a pas pesé.

Je considère qu’au haut niveau avoir deux gauchers, ce n’est pas quelque chose de viable. Forcément, c’est au détriment de Samuel, avec qui j’ai discuté. Je lui ai expliqué la situation. Je comprends qu’il puisse être déçu. Mais ce n’est pas un manque de confiance en lui. C’est une situation extrême et compliquée. J’ai fait un choix. Je veux faire en sorte de parer à toute éventualité.

Comme son club, Adil (Rami) a fait une très bonne saison avec le FC Séville. Je ne l’avais pas appelé depuis une tournée sud-américaine en juin 2013… Il n’avait d’ailleurs pas été mis en valeur, comme lors de ces deux dernières saisons. Je le lui ai dit. Aujourd’hui il est affuté, il est en forme. Avant aussi il l’était… mais d’une autre manière ! »

 

Des objectifs intacts pour l’Euro

 

« Est-ce que la fédération a revu ses objectifs à la baisse ? Je ne sais pas, il faudra leur demander. Pour moi en tout cas, cela ne change rien. On y va avec les mêmes ambitions. A ce niveau-là, la force collective a une très grande importance.  »

 

Un départ des réservistes dés dimanche

 

« Au départ, je comptait me servir du match de lundi (contre le Cameroun) comme une occasion de rassembler l’ensemble des vingt-trois sélectionnés. Ce match avait ma priorité pour les vingt-trois. Ils ne seront malheureusement que vingt-deux. M’occuper de trente joueurs à dix jours du début de la compétition, pour moi, c’était ingérable. Les réservistes nous quitteront donc dimanche afin que nous puissions nous consacrer entièrement au groupe des vingt-trois. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *