Bleus / Euro : Liste des 23, les tendances fortes de Deschamps

Dés les premières minutes de sa conférence de presse, Didier Deschamps a été clair concernant les enjeux de cette dernière liste, avant la définitive qui sera rendue au mois de mai : « Sur les vingt-trois qui sont appelés, vingt l’étaient déjà en novembre. Il n’y a rien de définitif, mais il y a une forte tendance. S’il n’y a pas de soucis, la grande majorité sera là (à l’Euro, Ndlr)… mais pas tous bien évidemment. » Voici les principaux enseignements de cette fameuse liste.

 

La liste de Didier Deschamps

 

Costil, Lloris, Mandanda – Digne, Evra, Jallet, Koscielny, Mathieu, Varana, Sakho, Sagna – Cabaye, Diarra, Kanté, Matuidi, Pogba, Sissoko – Coman, Gignac, Giroud, Griezmann, Martial, Payet.

 

Première pour Ngolo Kanté

 

Attendue depuis de longues semaines, annoncée dés mercredi après-midi par L’Equipe, la première convocation de Ngolo Kanté n’est qu’une suite logique de l’époustouflante saison réalisée par le milieu de Leicester City. Didier Deschamps a justifié la présence de l’ex-Caennais dans sa liste, la dernière avant celle du mois de mai.

« Je ne suis obligé à rien. Il était moins mis en relief à Caen mais je le suivais déjà. S’il est là aujourd’hui, c’est au détriment d’un autre joueur, en l’occurrence Morgan Schneiderlin. Je sais de quoi Morgan est capable. J’avais besoin de voir ce que Kanté peut apporter dans un groupe. C’est la dernière occasion avant l’Euro. »

 

Les retours de Payet et Mathieu

 

Ces dernières semaines, il avait annoncé qu’il ne céderait pas face à la pression médiatique concernant Dimitri Payet et Jérémy Mathieu. Force est de constater que le forcing des deux intéressés aura finalement été payant. Outre ses performances, le premier profite des absences – sur blessure – de Nabil Fekir et de Mathieu Valbuena. Le second prend quant à lui la place d’Eliaquim Mangala. La blessure de Kurt Zouma, dont la saison est d’ores et déjà terminée, pourrait d’ailleurs définitivement profiter au Barcelonais en vue de l’Euro.

« Payet ? Je n’ai pas de problème avec lui… sinon je ne l’aurais pas rappelé. Je reste dans ma logique sportive. Il aura du temps de jeu comme les autres. Il y a une question de choix, de concurrence. Vous parlez de 40 ou 45 noms, je dois en prendre 23. Je ne peux pas faire de liste extensible ! Dimitri ne joue pas sa vie sur ces deux matchs là. Vous allez me poser la question pour Hatem Ben Arfa : je connais ses qualités footballistiques mais j’ai des choix à faire. »

Concernant Jérémy Mathieu : « Vous savez dans dans quel club il joue (le FC Barcelone, Ndlr). Il n’est pas titulaire à part entière mais il joue beaucoup de matchs quand même. »

 

Les principales absences

 

Mathieu Valbuena / Karim Benzema : « Mathieu revient de blessure et il n’a plus joué depuis un mois (…) Je suis libre de choisir. Je choisirai. Il y a deux personnes qui décident : mon président et moi. Chacun est libre de s’exprimer ou de commenter. Rien ne m’agace. Je ne suis pas là pour commenter. »

 

Franck Ribéry : « Il n’est pas dans mon actualité pour le moment. Il est peut-être dans la votre, mais il n’est pas dans la mienne. »

 

Nabil Fekir : « Il n’y a pas d’urgence avec Nabil. Le plus important est qu’il puisse récupérer. Je n’ai pas fait une croix sur lui mais je n’ai pas la réponse, et lui non plus. Il doit d’abord retrouver son niveau. »

 

Alexandre Lacazette : Aucune question n’a été posée à Didier Deschamps concernant l’attaquant de l’Olympique Lyonnais. Même avec l’absence de Karim Benzema, Alexandre Lacazette doit encore subir la concurrence d’André-Pierre Gignac. Autant dire qu’avec le possible retour du Madrilène, il ne devrait pas être présent dans la liste définitive au mois de mai… sauf blessure d’un (ou de plusieurs) de ses concurrents. Il en est de même pour Kevin Gameiro.

 

Adrien Rabiot / Ousmane Dembélé : Didier Deschamps a assuré ne pas avoir de problème avec la jeunesse, affirmant ainsi que « le talent, la qualité et la maturité n’ont pas d’âge ». Une simple logique de concurrence pour le sélectionneur des Bleus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *