C1 / PSG : Blanc, « Paris est jalousé en France »

Laurent Blanc s’est longuement exprimé au micro de beIN Sports à l’issue de la qualification du Paris Saint-Germain mercredi soir face à Chelsea FC (2-1). Outre le tirage au sort à venir, il s’est surtout penché sur la titularisation d’Adrien Rabiot mais aussi sur la vision des Français sur la réussite du club de la capitale.

 

« Une grande maitrise »

« On a fait preuve d’une grande maitrise, très efficace dans les mouvements offensifs. C’était un grand défi de venir gagner ici, je pensais que ce serait plus dur cette année. On a bien maitrisé bien les choses, ça fait deux fois qu’on se qualifie ici. On prend en considération les progrès que Paris est en train de faire en Europe. Pour aller loin, il faut de la chance, mais pas que. Cela se joue sur des détails, mais il y a un détail important, c’est le tirage. Nous, on a voulu jouer en repartant de derrière, je pense que c’est une pression supplémentaire pour les joueurs mais ils en sont capables. A la pause, je leur ai dit : « Continuez de jouer comme ça, je pense que ça va mettre l’équipe de Chelsea mentalement en grande difficulté. » Ils s’attendaient peut-être à ce qu’on change notre philosophie de jeu après avoir marqué un but. »

 

« Pastore n’avait pas plus de 25 minutes »

« Je suis heureux. Nous étions attendus de toute part. Le choix de Rabiot est pratiquement un choix qui s’est imposé à moi. Nous avions deux milieux blessés (Verratti et Matuidi). Marco n’était pas disponible malheureusement, mais faire débuter Blaise (Matuidi) et Marco (Verratti) aurait été un gros risque de ma part. Imaginez qu’au bout de dix minutes, les deux ne puissent plus jouer. Et puis Adrien (Rabiot) a fait un grand match contre le Real Madrid. Il faut faire confiance aux joueurs qui donnent satisfaction et Adrien me donne satisfaction. Pastore avait un niveau de forme pour être sur le banc et nous apporter quelque chose pendant 20 à 25 minutes, pas plus. »

 

« Nous avons de grands joueurs »

« Comme nous sommes le seul club français présent en coupe d’Europe, on pourrait avoir le soutien de tous les amoureux du football français ; mais ce n’est pas le cas, car Paris est jalousé, car nous avons les moyens, car nous avons de grands joueurs, mais j’espère au moins que mon équipe les a satisfaits ce soir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *