C1 / PSG : City, un match paradoxal selon Blanc

Une nouvelle fois qualifié pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain devra se défaire de Manchester City ce coup-ci. Un tirage plus abordable que celui de l’année passée, qui avait vu le PSG confronter au FC Barcelone. Malgré cette différence notable sur le papier, Laurent Blanc a refusé de parler de tirage facile à la veille de la confrontation aller entre ces deux équipes.

 

« Le jeu de City ne nous convient pas »

 

« On dit que tous les détails ont leur importance dans cette compétition. Lors du tirage, on était satisfait d’éviter le Bayern et Barcelone, voire le Real. Après, ce n’est pas un tirage facile. Ceux qui disent que ce sera facile ne comprennent rien au football. Le jeu de Manchester City ne nous convient pas car ils ont la même philosophie que nous.

On pouvait penser que Chelsea allait nous laisser le ballon, et opérer en contres. City veut jouer, avoir le contrôle du ballon et du match. Cette équipe est plus à l’aise quand elle joue que quand elle défend, tout comme nous. Ce sera donc une belle bataille, et la clé du match. Ce sera un gros match avec une grosse intensité.

La match aller à domicile ? Je ne sais pas si c’est un avantage ou un inconvénient. Même si je ne suis pas superstitieux, j’aimerais qu’on arrive à ne pas encaisser un but. Mercredi, il va falloir très bien défendre. C’est le paradoxe de ces matches. Il faut absolument marquer mais aussi bien défendre car le but à l’extérieur compte double.

Quand on voit l’effectif de Manchester, en termes de qualité et de quantité… il y a du talent dans toutes les lignes. Mercredi, il y aura de grands joueurs sur le terrain. On s’est préparé à deux confrontations délicates. Ce sera serré, on va rencontrer un grand club européen. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *