Champions Cup : Laurent Labit se justifie sur la titularisation de Dan Carter

 

Bien que diminué en raison d’une blessure au mollet, l’ouvreur Dan Carter était titulaire samedi lors de la finale de Champions Cup entre les Saracens et le Racing. 

Et, malheureusement pour les Racingmen, le choix de l’aligner dès le début de la rencontre ne s’est pas avéré gagnant : Carter a été discret en première mi-temps, avant de sortir en tout début de seconde période. L’entraîneur des arrières de cette équipe Laurent Labit est donc revenu sur le choix du staff.  « Aligner Dan Carter n’était pas un pari, c’était logique, explique-t-il, des propos rapportés sur le site de l’EPCR. C’est un joueur expérimenté, habitué à ce genre de rendez-vous, et même s’il n’était pas à 100%, sa présence était importante et déterminante pour nous. On pensait que pendant 40 ou 50 minutes, il serait capable de nous mettre dans le bon tempo et d’assurer ce qu’il est capable de faire. C’est un choix qu’on a fait, on savait qu’il serait difficile, au final c’est un peu manqué, parce qu’on était pas au rendez-vous collectivement par rapport aux Saracens. » Difficile de donner tort au technicien francilien. D’autant que – pour tous ceux qui critiquent cette décision – on ne serait que trop tenté de dire qu’il est toujours (très) facile de parler une fois que la rencontre est terminée…

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *