Champions Cup : Pour Laurent Travers, battre Toulouse serait « quasiment un exploit » !

Si recevoir en quart de finale est un avantage non négligeable, le Racing 92 va faire face ce dimanche à une équipe en pleine forme, le Stade toulousain, leader du Top 14. Voilà pourquoi Laurent Travers estime que battre les rouge et noir – pourtant largement moins expérimentés que ses hommes sur le plan européen – serait « quasiment un exploit ».

Le Racing 92 « pas spécialement favori »

« On n’est pas premier par hasard avec autant de points d’avance. Quand on a 14 victoires consécutives non plus. Actuellement, c’est la meilleure équipe, explique Travers dans une interview à Sud Ouest. À nous de faire ce qu’il faut pour rivaliser avec ce qui se fait de mieux. Bien sûr, notre but, c’est de l’emporter. Mais on sait aussi que si on l’emporte, ce sera quasiment un exploit. »

Évidemment, il est toujours de bonne guerre de mettre la pression sur son adversaire avant un tel match couperet. C’est pourquoi l’entraîneur des avants franciliens estime que Toulouse part favori dans cette rencontre… « Il ne faut pas oublier qu’ils sont venus nous battre il y a un mois (29-34). Qu’actuellement, ils sont allés gagner à La Rochelle, qu’ils sont à 14 victoires consécutives (Ndlr, 14 matchs sans défaite en réalité). À un moment, il faut regarder les choses et être réaliste. Et la réalité fait que, oui, nous ne sommes pas spécialement favoris. »

Un discours qui tranche avec celui du centre Romain Ntamack, qui affirmait un peu plus tôt dans la semaine que l’objectif européen était déjà rempli pour la formation entraînée par Ugo Mola

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *