EURO 2016 : Allemagne – Pologne, la maitrise ne suffit pas

L’Allemagne défiait la Pologne ce jeudi soir du côté du Stade de France de Saint-Denis. Toutes deux vainqueurs de leur première rencontre, ces deux équipes avaient l’occasion de prendre la main sur ce Groupe C en cas de victoire.

 

Pour ceux qui souhaiteraient comparer les rencontres de l’équipe de France et de la Mannschaft par le prisme du résultat brut, cela serait une erreur. Bien que l’Allemagne n’ait pas battu la Pologne ce jeudi soir, elle a livré une prestation d’un tout autre calibre que celle des Bleus mercredi soir. Il faudra par ailleurs rappeler que la Pologne et l’Albanie ne boxent pas dans la même catégorie. Ces précisions faites, place à la rencontre Allemagne – Pologne.

 

 

Allemagne solide, Pologne compacte et résultat nul

 

 

Comme face à l’Ukraine dimanche soir, les hommes de Joachim Löw ont affiché une réelle maitrise devant leurs voisins polonais… mais cela n’a pas suffit pour arracher une victoire synonyme de qualification pour les 1/8 de finale de cet EURO 2008. Souvent mise à contribution, la défense allemande a rarement été prise à défaut… et le retour de Mats Hummels n’y est pas forcément étranger. Les quelques centres polonais adressés en direction de l’axe n’ont jamais trouvé la tête ou les pieds d’un attaquant, même si Milik aurait pu concrétiser une de ses deux grosses occasions en deuxième mi-temps, qui s’avèreront être les deux seules de son équipe durant l’intégralité de ces quatre-vingt dix minutes.

Outre ces ratés dans le dernier geste, les Polonais auront réussi à se projeter rapidement vers l’avant par le biais de courtes séquences grâce à un pressing très haut imposé à leur adversaire. En phase défensive, les latéraux – bien aidés par le repli des milieux de terrain – n’auront concédé que très peu de centres dangereux compte tenu l’ultra domination allemande lors de cette partie. La défense axiale, là encore bien soutenue par les milieux de terrain, aura pour sa part limité la casse… en se montrant globalement efficace dans le domaine aérien mais également proche de la rupture à certains moments, en particulier sur la fin de match.

En face, l’Allemagne a tout simplement posé sa patte sur la rencontre. Si le milieu de terrain s’est montré moins rayonnant que face à l’Ukraine, en raison d’un pressing très haut exercé par les Polonais, de nombreuses options de jeu ont une nouvelle fois été proposées avec les attaquants ou les latéraux, très souvent présents dans les trente mètres adverses pour donner des solutions.

Capable de poser le jeu grâce à des séquences de possession de balle aux abords de la surface adverse, la Mannschaft a par ailleurs été à deux doigts de planter la Pologne sur des remontées de balles rapides. Preuve en est, les coéquipiers de Robert Lewandowski ont failli concéder l’ouverture du score en contre sur chacune de leurs (rares) occasions.

Capable de tenir la dragée haute à l’Allemagne dans l’entre-jeu pendant une heure, la Pologne était toutefois toute proche de craquer dans le dernier quart d’heure. Reste que le score n’aura finalement pas bougé entre ces deux nations. 0-0, ces dernières ont un pied et quatre orteils en 1/8 de finale de cet EURO 2016. Avec une défense infranchissable et un milieu de terrain dominateur, il ne manque plus qu’à peaufiner les derniers réglages dans la dernière passe pour la Mannschaft.

 

 

Le résumé vidéo de la rencontre Allemagne – Pologne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *