EURO 2016 – France : Griezmann ne croit plus au Ballon d’Or

Grand bonhomme de cet EURO 2016, durant lequel il a tenu à bout de bras l’équipe de France lors des matchs à élimination directe, Antoine Griezmann n’a toutefois pas su conduire les siens vers le Graal face au Portugal. A l’instar de Blaise Matuidi, il s’est exprimé à l’issue de cette terrible désillusion.

 

 

La réaction d’Antoine Griezmann

 


« On a eu des occasions. On n’a pas eu la chance du champion le gardien a fait des parades. Ils n’ont pas eu beaucoup d’occases, mais ils ont bien joué le coup. Ils ont marqué à dix minutes de la fin, c’était compliqué. C’est frustrant, chiant, mais c’est le foot.

Il faut se remettre le plus vite possible et préparer les qualifications pour la prochaine Coupe du monde. Ce n’était pas notre soir, on n n’a pas eu de chance. Je suis fier du groupe et du parcours même si au bout on n’a pas gagné. Sur un plan personnel, c’est ma deuxième finale perdue en un mois, c’est chiant. Je reviendrai plus fort. Cela ne peut que m’aider.

Je voulais gagner le titre ce soir et après penser peut-être au Ballon d’Or. Cristiano a gagné les plus grandes compétitions, donc je pense que ça y est, c’est fait. Après, je ne me prends pas la tête. Si ça doit venir, ça viendra. Je suis fier de ce que j’ai fait, fier de ce groupe. » (Au micro de M6)

 

 

La réaction de Blaise Matuidi

 

« (Cela s’est joué à) pas grand-chose. On a vu qu’on s’est procuré des occasions même si on a manqué un peu de fraîcheur, un peu de jus. On a, malgré tout, eu des opportunités de marquer. On a eu le ballon. Mais il n’y a pas eu la réussite et la fatigue s’est rajoutée à la fin. Les Portugais ont eu le mérite d’y croire jusqu’au bout. On y a cru jusqu’à la fin. Comme je vous le dis, c’est le football. On a des regrets. Mais quand on perd une finale, on ne peut qu’en avoir. Mais on a aussi de la fierté, celle d’avoir réuni le peuple français.

C’est très dur. Parce qu’on s’est donné les moyens de jouer une finale. Après, ça fait partie du football et il va falloir s’en remettre. On va partir en vacances et préparer 2018 par la suite. Aujourd’hui, c’est la déception qui prime. On va essayer d’oublier. Les qualifications pour la Coupe du monde vont arriver en septembre. Il faudra se remettre tout de suite dedans. »

 

Avec L’Equipe.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *