EURO : Allemagne – France, Deschamps prêt à jouer l’offensive !

Didier Deschamps était présent en conférence de presse ce mercredi, à la veille de la demi-finale contre l’Allemagne. Selon le sélectionneur des Bleus, l’équipe de France devra jouer le coup à fond pour espérer se qualifier… et ne pas uniquement penser à défendre.

 

 

Les forces de l’Allemagne

« Tout dépendra de l’équipe allemande alignée au départ. Si l’un d’entre vous la connaît, je suis intéressé. C’est un rapport de forces. Cette équipe a toujours l’habitude de maîtriser son sujet. Elle a une bonne possession de balle. On ne peut pas seulement penser à défendre. On a une chance, on va la jouer à fond. »

 

La solution pour battre la Mannschaft

« En marquant des buts. Elle n’en prend pas beaucoup parce qu’elle est souvent en position offensive, mais elle est aussi capable de bien défendre. Elle l’a montré contre l’Italie. Dès la perte du ballon, elle harcèle l’adversaire, ce qui lui permet d’avoir une maîtrise assez importante sur le jeu. Le système de jeu ? C’est dans ma tête. Personne n’y entrera avant demain. Tout est possible. »

 

Une revanche de 2014 pour la France

« On ne pourra pas changer l’histoire, personne ne peut la changer. On a une nouvelle page à écrire et les joueurs peuvent le faire. Elle est blanche aujourd’hui, ils pourront l’écrire demain (jeudi). Ce qui compte, c’est que les joueurs croient en eux. Moi, je suis persuadé que c’est le cas. Il faut aussi que le public croie en nous, ça pourra nous aider. »

 

Davantage de certitudes chez les Bleus depuis 2014

« Je l’ai toujours dit : les certitudes dans le football sont balayées du jour au lendemain. J’ai des convictions et je vais au bout de celles-ci. Si on doit changer (des joueurs ou de système) en cours de match, je m’adapte. On ne peut pas lutter sur le vécu avec l’Allemagne et son nombre de finales. On va jouer avec nos qualités. On a cette force offensive de pouvoir marquer et se créer des occasions avec des joueurs de profil différent. On peut créer du danger à l’adversaire. C’est quelque chose d’intéressant pour moi. »

 

Avec L’Equipe.fr et RMC Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *