EURO : Chris Coleman (Galles), « Ce n’est pas un hold-up »

Chris Coleman et Hal Robson-Kanu se sont exprimés vendredi soir, à l’issue de la qualification du pays de Galles, devant la Belgique, pour les demi-finales de cet EURO 2016. L’un comme l’autre ont tenu à garder les pieds sur terre… tout en assurant que le droit de rêver était encore permis.

 

 

La réaction de Chris Coleman

« Être mené au score 1-0 dès le début du match, c’était le pire scénario possible. On risquait de se faire tuer en contre avec (Eden) Hazard par exemple. On est resté fidèles à notre plan de jeu. On a maîtrisé le match, la possession de balle. On a bien brouillé les cartes de par nos déplacements. Ce n’est pas un hold-up. On a bien défendu comme de vrais soldats. On mérite cette victoire.

Restons fidèles à nos valeurs. Donnons le meilleur de nous. Il y a trois millions de Gallois qui font la fête chez nous ce soir. Prenons tous du plaisir ensemble. Mon équipe est à la hauteur de ce défi. Ayons la même approche pour le prochain match. Je ne veux pas penser à la finale. Il y a déjà une demi-finale. Le Portugal. On ne pense qu’à ça.

On était si loin de ce résultat il y a quatre ans quand je suis arrivé. On a tous bien travaillé. C’est incroyable. Hélas on perd Aaron Ramsey, je suis navré pour lui. C’est un des meilleurs joueurs du tournoi. On savait avant le match que cela pouvait arriver. Ben Davies va aussi être suspendu, c’est très dur les deux méritaient de vivre une demi-finale. Malheureusement ils vont énormément nous manquer. C’est une grosse déception. »

 

 

La réaction de Hal Robson-Kanu

« On est ravis, ça fait plusieurs années qu’on travaille dur pour ça (…) On a rendu la nation très fière de nous. Au début de la campagne qualificative on était considéré comme un outsider, mais on savait qu’on avait des qualités. C’était un vrai objectif d’arriver en quarts de finale mais la prestation qu’on a réussie ce soir est une vraie récompense pour tous les joueurs, le staff et le pays tout entier.

Sur mon but, j’ai reçu le ballon dans les pieds, j’ai fait ce crochet et j’ai réussi à concrétiser l’occasion. Célébrer (la victoire)? On est vraiment ravis mais on est des professionnels, il nous reste un match encore, je ne sais pas si on aura l’opportunité de fêter ça, on va profiter ce soir et on commencera à se préparer dès demain matin (pour la demi-finale mercredi contre le Portugal, ndlr). »

 

Avec AFP et L’Equipe.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *