EURO – France : Abattu par la défaite, Deschamps reste positif

Alors qu’elle a livré sa meilleure prestation de cet EURO 2016 face au Portugal dimanche soir, l’équipe de France a pourtant perdu l’ultime rendez-vous de cette compétition. Didier Deschamps n’a pas caché sa déception au terme de la rencontre mais a tout de même souhaité faire passer un certain élan positif dans son discours.

 

 

La réaction de Didier Deschamps

 

« Ce qui prédomine, c’est une énorme déception. C’est cruel de perdre une finale comme ça, il faut l’accepter. Je félicite le Portugal. On a eu des occasions, dont ce poteau de Dédé Gignac dans les arrêts de jeu. On a manqué de réussite et d’un peu de fraîcheur aussi. Mes joueurs ont tout donné, cela se joue à peu de choses. Mais il manque l’essentiel et c’est très dur. Il faudra l’accepter et le digérer pour chacun d’entre nous.

On n’a pas joué tétanisés, bien au contraire. Mais le Portugal sait faire déjouer l’adversaire, il défend collectivement. Sans Cristiano, ils ont fermé encore un peu plus. Nous, on a laissé un peu d’espaces, peut-être, au fil de la rencontre. Mais on n’a pas raté notre match, on l’a jouée, cette finale. Cela n’a pas tourné dans le bon sens.

Il n’y a pas de mots pour diminuer leur déception. Elle est énorme. Mais il ne faut pas oublier le parcours qu’on a fait. C’est dur pour tous nos supporters, on aurait voulu leur offrir cette victoire. C’est très dur (…) Je suis fier des joueurs. On a passé 54 jours ensemble. J’ai eu un groupe extraordinaire à disposition. Cela ne s’arrête pas là. On prend un coup sur la tête. Mais cela laisse envisager un avenir intéressant et des jours meilleurs.

Une victoire méritée du Portugal ? Le gagnant mérite toujours. On peut partir dans des analyses mais ils ne sont pas arrivés par hasard en finale. Ils ont fini troisièmes de leur groupe et ils sont champions, ils ont gagné le match le plus important, c’était aujourd’hui. »

 

La réaction de Hugo Lloris

 

« Ça fait partie du football, il faut féliciter le Portugal même s’ils n’ont pas forcément produit un grand football, ils ont le mérite d’avoir été forts mentalement durant tout le tournoi. Ils ont montré beaucoup de ressources. De notre côté, c’était une expérience très très positive, on est tous déçus, déchirés de ne pas avoir pu gagner ce trophée mais on peut construire avec ce qu’on a fait dans les années à venir. Il nous a manqué un peu de réalisme, de la réussite.

Quand on touche le poteau à la 92e minute (sur une frappe de Gignac), c’est le football, c’est parfois cruel. C’est important de bien digérer. Le sentiment est chargé de beaucoup de tristesse, c’est comme ça… Faut garder la tête haute, on a fait de grandes chose durant ce tournoi, on, a rendu beaucoup de Français très fiers. C’est la chose la plus importante. Mais quand on est compétiteurs, on n’accepte pas trop la défaite, surtout quand ça se passe avec un scénario comme celui d’aujourd’hui. Faut apprendre de cela et continuer à avancer. »
Avec L’Equipe.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *