France : Griezman, « Il faut prouver qu’on peut aller au bout »

Au lendemain de la qualification de l’équipe de France pour les 1/4 de finale de cet EURO 2016, Antoine Griezmann faisait face à la presse ce lundi. Double buteur face à l’Irlande dimanche après-midi, l’intéressé a évoqué divers sujets en allant de son positionnement aux prestations des Bleus.

 

 

Son positionnement face à l’Irlande

 

« En première mi-temps, je descendais pour toucher le ballon, pour prendre confiance dans ma technique. En deuxième, j’étais plus près de la surface, là où il y a danger. J’ai eu une discussion avec le coach, il m’a demandé où je me sentais le mieux, je lui ai répondu que jouerai où il avait besoin de moi. A droite ou dans l’axe, je donnerai le maximum. Mais c’est vrai que dans l’axe c’est là où j’ai mes repères, là où j’ai joué la plupart du temps cette saison avec l’Atletico. »

 

 

L’influence du discours de Didier Deschamps

 

« On s’est tous dit les choses en fait (à la pause contre l’Irlande). En gros qu’il fallait se « bouger le cul » (il sourit), qu’on montre qui on était. Si on en restait là, avec ce résultat, on allait tous passer pour des cons. Et le coach a fait des choix tactiques qui nous ont aidés. »

 

 

Les premières périodes de l’équipe de France

 

« On parle souvent de notre style de jeu. Nos premières minutes sont mauvaises voire très mauvaises à chaque match. Il faut s’améliorer là-dessus parce que ça ne va pas passer à chaque match. Toutes nos premières mi-temps n’ont pas été très bonnes, mais par rapport à hier, ce n’est pas possible de faire pire. En deuxième mi-temps, on a vu une équipe de France que tout le monde veut voir. »

 

 

Les prestations globales des Bleus

 

« Les matchs sont compliqués, les adversaires nous attendent, ils jouent derrière. Plus on avance dans le match, plus les défenses sont fatiguées, donc c’est là où on fait mal. Les joueurs qui rentrent nous font vraiment du bien. Mais il faut s’améliorer sur nos débuts de match parce que ce n’est pas bon pour le cœur des Français (…) On a l’équipe pour aller au bout mais il faut le prouver sur le terrain. Le quart, ce sera un match de plus à gagner. Il faut que tout le monde fasse les efforts et tout ira bien. »

 

Avec L’Equipe.fr et RMC Sport

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *