ITW / Strasbourg : De Almeida, « Colmar est un match comme un autre »

A la lutte pour la montée en Ligue 2, le Racing Club de Strasbourg se déplace du côté de Colmar vendredi soir (20h30, Ma Chaîne Sport) pour le compte de la 24e Journée de National. Tribune Sports est allé à la rencontre du Kop Ciel et Blanc pour évoquer ce derby. Fondée en 2000, cette association de supporteurs du RCS a accepté de répondre à nos questions par la voix de son actuel président, Daniel De Almeida.

 

Que représente cette rencontre face à Colmar en tant que supporteur du Racing Club de Strasbourg ?

Pour nous, c’est un match comme un autre. Même s’il y a la proximité géographique, il n’y a pas de véritable rivalité. Il n’y a pas de passé entre ces deux clubs historiquement, du fait qu’ils n’ont pas souvent évolué dans la même division.

 

Combien de supporteurs du Racing sont attendus pour ce déplacement ?

On attend 1.200 supporteurs. La demande est montée crescendo au fil de la semaine. Il y a toujours un engouement particulier pour ce match. On était par exemple 2.500 l’année dernière à faire le déplacement. Cela dépend avant tout du nombre de places que nous avons à notre disposition.

 

« On a simplement envie de soutenir notre club »

 

Pouvez-vous nous parler de la banderole (1) qui a été déployée le weekend passé à La Meinau lors de la réception d’Epinal ?

Même si on est en relation avec les autres associations de supporteurs du club, c’est une initiative du KCB. On souhaitait se positionner par rapport à ce qu’il se passe dernièrement un peu partout en France, avec les interdictions de déplacement pour les supporteurs et la mauvaise image que l’on veut nous donner. On avait envie de se faire entendre. On veut montrer qu’on a simplement envie de soutenir notre club quand il est en déplacement.

 

Strasbourg est actuellement en course pour la montée en Ligue 2. Est-ce qu’on retrouve un engouement particulier autour du club ?

Il n’y a pas ce type d’engouement pour le moment parce qu’on n’y est pas encore (en Ligue 2). Par rapport à la saison dernière, on n’a pas besoin de courir après les autres (équipes). On est en position de force, bien placé. Mais il faut absolument relancer une dynamique à l’extérieur pour espérer monter. Après les matchs contre Châteauroux, Marseille Consolat et Luçon (courant avril, Ndlr), je pense qu’une partie de la saison sera jouée à ce moment-là. La montée de sera pas forcément acquise mais on saura où nous en sommes.  On espère pouvoir fêter la montée lors du déplacement à Belfort, pour qu’il y ait le plus de supporteurs possible.

 

Un derby contre le FC Metz la saison prochaine en Ligue 2 aurait-il plus de saveur que face à Colmar ou Belfort ?

Il n’y a rien à voir avec les derbys contre Colmar ou Belfort, qui sont pourtant plus proches géographiquement. Metz, c’est plus intéressant parce qu’il y a une véritable rivalité liée au passé entre ces deux clubs. Il y a plus de piments, plus de saveurs sur le terrain et en tribunes. C’est le match qu’on attend tous.

 

(1) La banderole déployée dans le 1/4 du Virage Nord Ouest était la suivante : « Votre répression n’éteindra pas le feu de notre passion ». D’autres banderoles ont également été déployées tout au long de cette rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *