Pro D2 – Yohan Vivalda : « Personne n’est à l’abri d’une surprise »

Le deuxième ligne de Perpignan Yohan Vivalda explique la bonne série actuelle de son équipe – deux larges victoires consécutives – mais se méfie néanmoins du prochain adversaire des Catalans, Mont-de-Marsan, dimanche après-midi (14h15).


Yohan, en ce moment, l’Usap semble aller mieux…

Yohan Vivalda : Oui, c’est vrai. Je ne sais pas si c’est parce que les phases finales arrivent mais nous avons réussi à enchaîner deux succès à domicile (face à Carcassonne 40-14 et Béziers 47-13, NDLR).


Comment expliquer un tel changement ?

Y.V. : On s’est réuni et on s’est dit les choses. Ça a un peu piqué mais je pense que cela nous a aussi permis de nous souder davantage.


Vous avez largement dominé Béziers lors du derby jeudi dernier…

Y.V. : On va dire que cela s’est bien passé pour nous. Nous avons répondu présent en conquête et ils se sont mis à la faute. Nos buteurs ont fait le boulot et nous avons même réussi à décrocher le bonus offensif en seconde période, ce qui n’était pourtant pas prévu initialement.


Aviez-vous la pression avant cette rencontre ?

Y.V. : Bien sûr, même si la pression on l’a toujours, à chaque match. Tout va très vite dans ce championnat et il faut ramener des points de chaque rencontre.

 

« L’idéal serait d’être dans les trois premiers »

 

Avec cette bonne série, Perpignan a retrouvé un rang (5e) plus conforme à ses ambitions…

Y.V. : L’ambition du club est de disputer les demi-finales. On était loin de l’objectif il y a encore quelques semaines. Mais nos concurrents directs ont essuyé quelques faux-pas et nous avons réussi à en profiter. Il faut continuer comme ça.

 

Visez-vous encore la deuxième ou troisième place pour recevoir une éventuelle demi-finale ?

Y.V. : L’idéal serait d’être dans les trois premiers oui. Après, à nous de d’abord assurer la qualification tout court avant de penser à ça. On sait que l’on part de loin.

 

Avec ces deux bons résultats, êtes-vous plus sereins ?

Y.V. : Oui et non. C’est tellement serré que c’est difficile d’être complètement serein. Personne n’est à l’abri d’une surprise, même à domicile. Il va nous falloir prendre des points sur tous les terrains et remettre les compteurs à zéro chaque week-end.

 

Le match à Mont-de-Marsan s’annonce compliqué. Les Montois n’ont pas dit leur dernier mot pour accrocher les demi-finales…

Y.V. : Mont-de-Marsan, c’est très très costaud. Pour les avoir déjà affrontés par le passé, je sais que les Montois ont un bon paquet d’avants. Il va y avoir un très gros combat, c’est certain. Ils ont réussi à faire match nul le week-end dernier à Colomiers et vont vouloir enchaîner.

 

 

 

 

Crédit photo : Maxppp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *