L1 / 35e J : Bordeaux – PSG, les enseignements du match

Les Girondins de Bordeaux recevaient le Paris Saint-Germain mercredi soir en match en retard de la 35e Journée de Ligue 1. Une fois n’est pas coutume, l’enjeu ne devait pas prendre le pas sur le jeu puisque les deux équipes n’avaient aucun réel objectif en marge de cette rencontre. Au regard des nombreux remaniements côté parisien, il ne fallait cependant pas s’attendre à voir le match de l’année.

 

Des erreurs inexploitées pour Bordeaux

 

Désastreux… c’est ainsi que pourrait se résumer la première période entre les Girondins de Bordeaux et le Paris Saint-Germain. Des erreurs techniques à la pelle, des intentions de jeu peu compréhensives… pour ne pas dire inexistantes. Ce premier acte entre ces deux équipes se résumera finalement à une fébrilité défensive inquiétante côté parisien et une inefficacité improbable pour les Bordelais.

Concernant les occasions, elles se comptent sur les doigts d’une seule main. Adrien Rabiot (3e) a manqué le coche d’un subtile lob à l’entrée de la surface de réparation. Peu après le quart d’heure de jeu, suite à une énième perte de balle parisienne, Jaroslav Plasil (17e) tombe sur un Kevin Trapp impeccable. Il sera imité peu avant la pause par Diego Rolan (43e). Entre temps, Lucas Moura (36e) aura mangé la feuille en réussissant l’exploit de trouver Jérôme Prior sur sa route alors qu’il se trouvait seul à deux mètres d’une cage vide…

 

[themoneytizer id= »6656-25″]

 

 

Un semblant de maitrise pour le PSG

 

Au retour des vestiaires, le PSG reprend les choses en main. Après ‘cinq grosses minutes’ de véritable domination territoriale, les visiteurs ouvrent logiquement la marque par l’intermédiaire de Zlatan Ibrahimovic (59e). Idéalement servi par Angel Di Maria, le Suédois – délesté du marquage de Pablo sur le coup – parvient à croiser parfaitement sa tête pour battre Prior.

Sans véritablement accélérer, Paris donne l’impression de maitriser la partie mais ne se procure pas d’occasion nette par la suite. Pire encore, les Franciliens vont voir les locaux égaliser dans la foulée… sur leur unique occasion de cette deuxième période. A la suite d’un corner, Nicolas Pallois (66e) hérite d’un ballon idéalement dévié par Cheick Diabaté en plein coeur de la surface. Seul au second poteau, le défenseur bordelais ne se fait pas prier pour crucifier Trapp. Derrière, malgré sa traditionnelle possession de balle et de meilleures intentions, le PSG ne réussira pas à reprendre l’avantage.

 

Les conséquences au classement

 

1-1 score final, les Girondins de Bordeaux (10e, 50 points) enchainent par un troisième match de rang sans défaite. Petite statistique inutile au passage, Bordeaux est la seule équipe à être restée invaincue en championnat durant cet exercice devant le PSG (1-1 après le 2-2 de l’aller)… ce qui ne les a pas pour autant empêché de ne rien faire d’autre tout au long de la saison.

A défaut d’avoir remporté cette partie, le Paris Saint-Germain (1er, 93 pts) se satisfera pour sa part d’un nouveau record de points et d’un nouveau but de Zlatan Ibrahimovic… le 36e de sa saison en Ligue 1. A noter par ailleurs les sorties sur blessure de Clément Chantôme (clavicule droite), d’Adam Ounas (épaule droite) et Zlatan Ibrahimovic (mollet droit). Concernant ce dernier, il s’agirait a priori davantage d’une mesure préventive que d’un sérieux coup dur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *