L1 : Comme Ibra, ils pourraient avoir une tribune à leur nom

Alors que Nasser Al-Khelaïfi a annoncé samedi soir que Zlatan Ibrahimovic aurait probablement une tribune à son nom au Parc des Princes dans un futur proche, voici une liste de joueurs de Ligue 1 qui pourraient également donner leur nom à une tribune au terme de cette saison 2015 / 2016. Il est utile de préciser qu’il ne s’agit pas d’une récompense sur l’ensemble d’une carrière passer au club mais uniquement sur l’exercice écoulé.

 

Une tribune Yann Bodiger au Stadium

 

Auteur du troisième but salvateur samedi soir, synonyme de maintien en Ligue 1 pour le Toulouse Football Club, Yann Bodiger pourrait voir un des trois derniers virages du Stadium Municipal de Toulouse renommé en son nom, étant donné qu’un des quatre rend d’ores et déjà hommage à Brice Taton. Sur l’ensemble de la saison, puisque celle du TFC a véritablement débuté au mois de mars, Pascal Dupraz mériterait amplement de se voir décerner ce titre honorifique mais une statue du côté du Capitole lui est déjà réservée… ou presque.

 

Une tribune Steve Mandanda au Vélodrome

 

Comme Pascal Dupraz à Toulouse, Steve Mandanda aura été le messie de l’Olympique de Marseille cette saison. Complètement laissé à l’abandon par sa défense durant l’intégralité de la saison, un des rares exercices dans lequel les Marseillais auront finalement trouvé une certaine constance, le portier olympien a très certainement sauvé l’OM de la relégation pendant cet exercice 2015 / 2016. Saint-Etienne, Lorient, Lyon, Caen, Bordeaux, Ajaccio… le nombre de matchs au cours desquels l’international français aura permis aux Phocéens de sauver au moins un point ne manquent pas. Il aurait par ailleurs pu partager cette tribune avec Lassana Diarra.

 

Une tribune Alexandre Lacazette au Parc OL

 

Bien qu’il ait été difficile de ressortir une individualité du fantastique collectif de l’Olympique Lyonnais, sur cette deuxième partie de saison, il est indéniable qu’Alexandre Lacazette – par le biais de ses 18 buts en 19 matchs sur la phase retour – a très fortement contribué au renouveau des Gones entre le mois de janvier et la mi-mai. Son triplé face à l’AS Monaco dans la finale pour la deuxième place serait une raison valable de rebaptiser une des tribunes du Parc OL en Tribune Alexandre Lacazette.

 

Une tribune Cheikh N’Doye à Jean-Bouin

 

Un milieu de terrain relayeur meilleur buteur d’un club de football au cours d’une saison professionnelle… rien que pour cette particularité, Cheikh N’Doye mériterait amplement de voir une des tribunes du Stade Jean-Bouin porter son nom. Auteur de dix buts cette saison en Ligue 1, dont trois doublé, l’international sénégalais a réussi à faire d’Angers SCO le dauphin du Paris Saint-Germain durant de longues semaines au cours de la première partie de saison.

 

Une tribune Aïssa Mandi à Delaune

 

Il aura été le capitaine valeureux d’un navire à la dérive et condamné au pire dés le début de la saison. Des défaites improbables, des retournements de situations chaotiques, des dérives à tout-va… malgré les difficultés de tous les instants, Aïssa Mandi n’aura jamais démérité, y compris au moment d’aller dialoguer avec des supporteurs en colère à l’issue d’un énième revers concédé à domicile. Face à l’Olympique Lyonnais samedi soir, c’est encore lui qui a lancé la révolte rémoise en ouvrant le score. Bien que la réussite n’ait pas été au bout dans cette aventure, le défenseur mériterait à juste titre de voir son nom associé à l’une des tribunes du Stade Auguste-Delaune.

 

Une tribune Vincent Enyeama à Pierre-Mauroy

 

Certains réclameraient une tribune Sofiane Boufal… mais Vincent Enyeama a véritablement été le grand bonhomme du Lille OSC tout au long de la saison, hormis en finale de la Coupe de la Ligue devant le Paris Saint-Germain. Plus régulier que son coéquipier de l’attaque, il a été capable de tenir la baraque quand tout allait mal en début de saison, mais aussi de répondre présent dans le moments chauds de fin d’exerice lorsque les Dogues étaient à la lutte pour décrocher une place en Europa League. Plus que pour sa saison, c’est également pour son passage réussi depuis son arrivée dans le Nord que Vincent Enyeama pourrait se voir décerner sa tribune au Stade Pierre-Mauroy.

 

Une tribune Hatem Ben Arfa à l’Allianz Riviera

 

Après un fameux chant à sa gloire, Hatem Ben Arfa pourrait légitimement prétendre à voir son nom sur l’une des tribunes de l’Allianz Riviera. Au-delà de ses statistiques, assez éloquentes avec ses 17 buts en Ligue 1 et ses six passes décisives, l’international français aura eu une véritable influence dans le jeu de l’OGC Nice… et un impact indéniable sur les résultats des Aiglons. Preuve en est, lors de son absence courant mars, les Niçois ont été incapable de l’emporter avant de renouer miraculeusement avec la victoire au retour de son prodige de blessure.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *