L1 : Europe ou ventre mou, quelle fin de saison pour le LOSC ?

Présent en queue de tableau depuis le début de la saison, le Lille OSC est apparu dans la première partie ces dernières semaines. Désormais neuvièmes de Ligue 1, les Dogues ne sont plus qu’à trois points d’un potentiel tour de barrage d’Europa League.

 

Une situation redressée

 

Le LOSC revient de loin, pour ne pas dire de très loin… Descendus dans la zone de relégation au début du mois de décembre, les Nordistes ont – au fil des semaines – réussi à redresser la barre sous les ordres de Frédéric Antonetti. Depuis la prise en main de l’équipe par le Corse, les Dogues présentent un bilan de 30 points engrangés sur 54 possibles au cours des dix-huit dernières journées de championnat. Un résultat qui les place sur la troisième marche du podium sur ce laps de temps, derrière l’AS Monaco (35 points) et le Paris Saint-Germain (42 points).

Trainant ce début de saison manqué comme un fardeau, Lille peut néanmoins toujours espérer arracher une qualification pour un tour de barrage en Europa League au terme de cet exercice.

 

Un problème, deux solutions pour le LOSC

 

En premier lieu par le biais du championnat. Grâce à leur série de quatre victoires sur leurs cinq derniers matchs, les Lillois (9e, 43 points) ont désormais le Stade Malherbe de Caen (6e, 46 points) dans la mire. Détenteurs du dernier billet potentiellement synonyme de coupe d’Europe la saison prochaine, en cas de doublé du PSG en coupes nationales, les Normands restent quant à eux sur une série de trois succès et une défaite en cinq rencontres.

A défaut de pouvoir rattraper les hommes de Patrice Garande autrement que par un duel à distance sur cette fin de saison, le LOSC peut encore espérer coiffer le FC Nantes et l’AS Saint-Etienne au poteau au cours d’affrontements directs. Ils se déplaceront en effet sur le terrain des Canaris pour le compte de la 32e Journée de Ligue 1… avant de conclure leur saison du côté de Geoffroy-Guichard à la mi-mai.

Entre temps, les Dogues auront également eu la possibilité de valider leur ticket direct pour l’Europa League par le biais d’une victoire en finale de la Coupe de la Ligue… face au Paris Saint-Germain fin avril. Autrement dit, le LOSC a toutes les cartes en main pour échapper au ventre mou. A condition toutefois de ne pas craquer au moment propice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *