L1: L’ASSE perd deux points, l’OM remercie Batshuayi

L’Olympique de Marseille a une nouvelle fois laissé échapper des points à domicile. Compte tenu le scénario de la rencontre, c’est surtout l’AS Saint-Etienne qui peut nourrir des regrets. A onze contre dix, les Verts ont en effet touché du bout du doigt le podium. Installés durant huit minutes sur cette troisième marche de la Ligue 1, ces derniers n’y seront restés que huit petites minutes… la faute à Michy Batshuayi.

 

Marseille a tout tenté pendant une heure

Le début de partie commence par une légère domination des Verts dans les impacts. Sans se créer de réelles occasions, l’ASSE impose son jeu au cours du premier quart d’heure. Petit à petit, l’Olympique de Marseille monte en puissance au niveau de l’intensité. Au point de se créer les plus belles occasions durant les quarante-cinq minutes suivantes.

La première intervient au terme d’une action rondement menée. Côté droit, Mauricio Isla lance Florian Thauvin dans la profondeur. En première intention, celui-ci contrôle et remise immédiatement en retrait pour Georges-Kevin Nkoudou (23e). Seul au niveau du point de penalty, l’attaquant marseillais frappe instantanément mais voit Stéphane Ruffier repousser un ballon qui lui arrivait dessus.

Une dizaine de minute plus tard, Florian Thauvin est à nouveau à l’oeuvre. Sur un de ses rares coups de pied arrêtés bien tirés, le ‘numéro 24’ de l’OM trouve Steven Fletcher sur un coup-franc excentré côté gauche. La tête de ce dernier, trop décroisée, frôle le montant droit de Stéphane Ruffier.

La dernière grosse occasion marseillaise de la première mi-temps intervient juste avant le retour aux vestiaires. Et c’est une nouvelle fois Florian Thauvin, côté gauche mais sur corner ce coup-ci, qui lance l’offensive. Son ballon trouve Steven Fletcher dans la surface de réparation. L’Ecossais remise intelligemment de la tête pour Rolando. Seul à six mètres du but, le défenseur amortit de la poitrine et tente un retourné dans la foulée. Cette tentative passe néanmoins largement au-dessus du but stéphanois.

Comme ils avaient terminé la première période, les Marseillais attaquent le second acte tambour battant. Dés les premières minutes, Lassana Diarra voit sa frappe -consécutive à un corner de Thauvin- repoussée sur la ligne par Benoît Assou Ekotto sur sa ligne de but. Quelques instants plus tard, Rémy Cabella se lance dans un raid solitaire sur le flanc gauche de l’attaque. Après une course de d’une trentaine de mètres balle au pied, le milieu de terrain voit sa frappe croisée détournée par Stéphane Ruffier.

 

L’ASSE y a cru, l’OM est revenu

Tout bascule à l’heure de jeu. Alors qu’il reçoit un ballon, dos au but, dans la moitié de terrain olympienne, Vincent Pajot se fait découper par Nicolas Nkoulou. Sanction immédiate : le défenseur est logiquement exclu de la partie suite à ce tacle par derrière beaucoup trop appuyé.

En supériorité numérique, l’AS Saint-Etienne revient peu à peu dans le match. Le bloc des Verts monte d’un cran, permettant ainsi aux latéraux d’apporter un véritable plus offensif. Comme en première période, les quelques incursions stéphanoises ne trouvent cependant pas preneur. La faute à un manque de présence évident dans la surface de réparation adverse.

La rencontre tombe dans un faux rythme. L’ASSE n’ose pas attaquer tandis que l’OM ne veut plus se livrer en raison de son infériorité numérique. A cinq minutes du terme de la partie, les Phocéens bénéficient toutefois d’un ultime corner. Alors qu’on pense que les hommes de Michel Gonzalez vont enfin être récompensés de leurs efforts, ils vont en réalité se faire punir à la suite d’un contre.

Sur un dégagement à lointain de la défense stéphanoise, Lassana Diarra est à la lutte avec un Stéphanois aux cinquante mètres, excentré sur le côté gauche. Bien qu’il gagne son premier duel, l’international français ne peut empêcher le retour de Romain Hamouma. Ce dernier déborde dans son couloir et centre pour Kevin Monnet-Paquet qui, prenant le meilleur sur Rolando, crucifie Steve Mandanda d’un plat du pied sur la première frappe cadrée des Verts.

Sur un ultime coup-franc obtenu par Michy Batshuayi (90e +4), sorti du banc afin de remplacer Steven Fletcher, Romain Alessandrini parvient à trouver son coéquipier belge. De la tête, le ‘numéro 22′ olympien trompe Stéphane Ruffier et égalise au bout du bout du temps additionnel. 1-1 score final, l’AS Saint-Etienne revient à hauteur de l’OGC Nice avec 41 unités mais perd surtout deux points compte tenu ce scénario favorable. Les Verts pourraient d’ailleurs se retrouver cinquième en cas de succès du Stade Rennais FC sur le SM Caen cet après-midi. L’Olympique de Marseille, malgré ce but à la dernière minute, reste quant à lui dixième à cinq longueurs de son adversaire du jour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *