L1 : LOSC – TFC, Dupraz attend « confirmation »

Alors que le Toulouse Football Club reste sur ‘une série’ de quatre points en deux matchs depuis le changement d’entraineur à la tête de l’équipe première, Pascal Dupraz – toujours invaincu avec le TFC depuis son arrivée – n’attend pas moins qu’une confirmation de la belle victoire sur les Girondins de Bordeaux. Et cela dés ce samedi (20h00, beIN Sports) face au Lille OSC.

 

L’opération maintien

 

« Je n’ai rencontré personne me dire que Toulouse était en Ligue 2 ou que ce n’était pas réalisable. Je suis enclin à adouber ceux qui me disent que l’on va marquer 24 points d’ici la fin de saison ! On était à dix longueurs, on en a toujours sept de retard… Mais sept, c’est moins que dix ! Si vous avez la confiance de vos supérieurs, vous vous sentez pousser des ailes. Pour avoir cette confiance, j’ai accordé la mienne aux joueurs de manière infinie et ça le restera à partir du moment où ils restent dans le cadre établi. Je voulais qu’ils se défassent du résultat final du match par le contenu produit. L’histoire, j’ai envie de l’imaginer mais ce sont les joueurs qui l’écriront ! »

 

Le nouveau statut d’Etienne Didot

 

« Le Étienne Didot du moment ne mérite pas de sortir de l’équipe titulaire. Peut-être que précédemment oui… Avant, je n’étais pas au TFC ! Je ne me soucie pas de ça, je me concentre uniquement sur l’instant T. Le passé n’est plus mon problème. Ce qui m’importe seulement, c’est de voir un bon joueur sous mes ordres. Mes propos sont avant tout basés sur la confiance, avec l’envie de voir un groupe qui déborde d’envie. Jusqu’à preuves du contraire, le football est un jeu (…) Dès lors que le coup de sifflet est donné, je n’ai plus d’impact sur le résultat. La seule chose qui est en ma possession, c’est de leur donner confiance en eux. »

 

La rencontre face au LOSC

 

« J’ai envie de donner raison aux personnes qui nous voient prendre trois points ce samedi à Lille. Pour connaître Fred Antonetti, pour qui j’ai beaucoup de respect, car c’est un vrai bon technicien. J’ai eu le loisir d’échanger avec lui, il ne lâche jamais rien. Il sait que le maintien est quasiment acquis de leur côté, mais aussi qu’il y a peut-être une place à aller chercher plus haut. Tant mieux pour cette équipe lilloise, mais j’espère que nous partirons à Lille pour empocher les 3 points. Je ne pars pas dans l’optique de savoir combien de buts nous allons encaisser. J’attends confirmation de la victoire contre Bordeaux. Je veux des joueurs avec la soif de vaincre. »

 

Le soutien des supporteurs

 

« On essaye de maitriser un maximum de paramètres dans cette glorieuse incertitude du sport. Le football n’est qu’un jeu mais j’ai envie de gagner en donnant le maximum et restant positif comme je le suis dans la vie. A mon avis, quand vos supporters observent que vous donnez le maximum, ils sont tendres avec vous. Peut-être que les joueurs donnaient l’impression d’être sur courant-alternatif, ce n’était pourtant pas le cas. Non pas que les gars ne donnaient pas tout, ils étaient simplement frustrés. Mon discours est simple, il ne faut pas s’enflammer sous prétexte qu’ils gagnent un match tous les six mois. Le but du dialogue est de faire vivre le suspense. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *