L1 / Podium : A Rennes, Lyon s’y voyait déjà…

Le Stade Rennais recevait l’Olympique Lyonnais ce dimanche soir en clôture de la 30e Journée de Ligue 1. Alors qu’ils pensaient avoir fait le plus dur, en vue de récupérer leur place sur le podium, les Gones ont finalement cédé dans les dernières minutes de la rencontre.

 

Les compositions de départ

 

Stade Rennais : Costil – Danzé, Mendes (Diagne, 46e), Armand, Zeffane – Fernandes, André – Grosicki, Dembélé, Gourcuff (Boga, 46e) – Pedro Henrique (Erasmus, 81e).

Olympique Lyonnais : Lopes – Rafael, Koné, Umtiti, Morel – Ferri (Tolisso, 78e), Gonalons, Darder (Grenier, 77e) – Ghezzal, Lacazette, Cornet.

 

La rencontre et ses conséquences

 

Impériaux à la maison, depuis leur entrée au Parc OL en janvier dernier, les hommes de Bruno Génésio avaient l’intention de confirmer ce renouveau hors de leurs bases. Mais comme souvent ces dernières semaines, l’OL n’a pas réussi à s’imposer à l’extérieur.

Dans une rencontre très rythmée, riche en intensité et en occasions, les Lyonnais avaient pourtant fait le plus dur en ouvrant le score par l’intermédiaire de Rachid Ghezzal (33e), au terme d’un contre de quatre-vingt mètres, remontés par une passe de Sergi Darder dans l’espace pour Maxwell Cornet. Dans son couloir, l’ex-Messin remonte près de quarante mètres en éliminant deux adversaires avant de servir Ghezzal au point de penalty.

A la 55e minute, à l’issue d’un mauvais renvoi de la défense bretonne, Jordan Ferri trouve Alexandre Lacazette, qui devance de la tête une sortie manquée de Benoit Costil. 2-0, les Gones peuvent logiquement penser que le match est plié. D’autant que Lacazette (68e) est proche d’inscrire le but du 3-0, à la suite d’un rush dans la défense adverse.

Deux minutes plus tard, la sanction tombe pour les visiteurs. Sur un corner frappé de la gauche vers la droite par Ousmane Dembélé, Fallou Diagne (70e) est esseulé au second poteau et bat Anthony Lopes d’une frappe croisée… qui passe entre les jambes du portier rhodanien. A un quart d’heure du terme, l’OL est à nouveau proche du break mais Lacazette – à bout de course – croise trop sa frappe.

Lyon a laissé passer sa chance. A l’entame des cinq dernières de la partie, Rennes revient à égalité sur une réalisation de Jérémie Boga (83e). A l’origine, Ousmane Dembélé élimine son vis-à-vis dans le couloir droit avant de perdre son duel face à Lopes. Sur ce contre, le ballon revient dans les pieds de Boga, qui le pousse dans le but adverse malgré le tacle de Rafael. Dans les arrêts de jeu, Costil sauvera une dernière fois les meubles devant Ghezzal.

2-2 score final, l’Olympique Lyonnais (4e, 46 points) reste à six points de l’AS Monaco (2e, 52 pts). Pire encore, les Gones voient l’OGC Nice (3e, 47 pts) leur passer devant au classement. Le Stade Rennais (5e, 45 points) conserve quant à lui sa cinquième place… un tout petit point devant le FC Nantes (6e, 44 pts), vainqueur dans l’après-midi d’Angers SCO.

 

Les premières réactions

 

Jérémy Morel : « On peut s’en vouloir. Mener 2-0 et se faire rejoindre, c’est dommageable. On peut tuer le match et on ne le fait pas. Contre une équipe qui joue le tout pour le tout à domicile, on n’est pas à l’abri. On doit tuer le match ce soir et on se fait prendre. Dembélé a fait preuve d’une très grande classe. C’est très prometteur. » (Au micro de Canal +)

Jérémie Boga : « On a fait une première mi-temps très moyenne. On est mené 2-0, on arrive à revenir au score… ça va nous servir pour la suite. Rennes est un très bon club, avec beaucoup d’ambitions. J’ai gagné beaucoup d’expérience. J’essaie de tout donner à chaque fois qu’on me donne ma chance. Le podium ? Comme la deuxième place, on en parle mais ce n’est pas un objectif. » (Au micro de Canal +)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *