L1 : Lyon – PSG, un revers et un suspendu pour Paris

Le Paris Saint-Germain n’est pas prêt d’oublier sa défaite de dimanche soir face à l’Olympique Lyonnais. Outre ce revers, le premier cette saison sur la scène nationale toutes compétitions confondues, les Franciliens continueront de payer les pots cassés dans les jours qui viennent.

Motta suspendu face à l’ESTAC Troyes

Averti d’un simple carton jaune, suite à un vilain geste sur Jordan Ferri qui aurait pu lui coûter un rouge direct, Thiago Motta n’échappera pas pour autant à la suspension. Avec ce nouvel avertissement, l’international italien écopera en effet d’une suspension automatique en raison d’un nombre trop important de cartons jaunes reçus au cours des dix dernières rencontres disputées sur la scène nationale avec le Paris Saint-Germain.

Avant ce carton face à l’OL, il avait en effet déjà été averti lors de la 23e Journée de Ligue 1, devant l’AS Saint-Etienne, puis à l’occasion de la 25e contre l’Olympique de Marseille. Thiago Motta, qui verra son cas traité jeudi par la LFP durant la prochaine réunion de la Commission de discipline, est d’ores et déjà privé de la rencontre face à l’ESTAC Troyes dans quinze jours. La suspension s’effectuant à compter du mardi suivant cette réunion, le joueur pourra donc être aligné mercredi soir en Coupe de France et samedi prochain en championnat.

La sanction ne devrait quant à elle pas être alourdie pour le milieu de terrain, lors de ce fameux passage au siège de la LFP en fin de semaine, puisque les décisions arbitrales ponctuées d’un carton jaune ne sont plus révisables depuis le début de l’exercice actuel. Ce système avait entre autre déjà profité à Jordan Ferri -pour son tacle sur Robert Beric en novembre dernier- ainsi qu’à Jérémy Morel, au cours de l’Olimpico disputé au mois de janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *