L2 / Mercato : RC Lens, quel statut pour Nicolas Douchez ?

Sans club depuis la fin de son contrat au Paris Saint-Germain le 30 juin dernier, Nicolas Douchez (36 ans) s’est engagé pour trois saisons en faveur du RC Lens ce vendredi. Compte tenu l’âge du joueur et la concurrence déjà présente au Racing à ce poste, la question reste de savoir avec quel statut l’ex-gardien du PSG débarque du côté de Bollaert-Délélis.

 

 

Mai 2011 : Nicolas Douchez, qui frappe à la porte de l’équipe de France, est la première recrue annoncée du Paris Saint-Germain pour la saison 2011 / 2012. Il devient malgré lui la dernière de l’ère Colony Capital au PSG… et la première de QSI. Initialement annoncé numéro 1 du poste au PSG, où il ambitionne de passer un cap afin d’intégrer plus régulièrement la sélection, le changement de propriétaire du club de la capitale va cependant chambouler énormément de choses. Mis en concurrence avec Salvatore Sirigu, il perd définitivement son bras de fer avec l’international italien au bout de quelques semaines en raison d’une blessure.

Au cours des saisons qui viennent, il deviendra la doublure de Salvatore Sirigu puis numéro 3 du poste avec l’arrivée de Kevin Trapp durant l’intersaison 2015. Malgré sa ‘chute’ dans la hiérarchie des portiers parisiens, Nicolas Douchez restera un cadre du vestiaire tout au long de ses cinq années dans la capitale. Il jouera d’ailleurs un rôle prépondérant dans l’intégration des recrues mais aussi auprès de celles des jeunes du club dans le groupe professionnel.

 

 

Un mythe à détruire pour Alain Casanova

 

Avec la concurrence de Joris Delle (26 ans) et Jérémy Vachoux (22 ans) dans les cages lensoises, qui perdure depuis le début de cette année 2016, quelle place occupera Nicolas Douchez au RC Lens ? A priori, les cartes devraient être rebattues au poste de gardien de but suite à l’arrivée au club d’Alain Casanova durant l’intersaison. Dans un sens, le hasard a plutôt bien fait les choses, puisque c’est un ancien spécialiste du poste qui est désormais à la tête de l’équipe première. L’ironie du sort a néanmoins fait en sorte que ce soit un entraineur (trop) flexible au niveau des portiers qui débarque chez les Sang et Or.

Lors de son expérience au Toulouse Football Club, entre les Valverde, Ahamada, Blondel, Vidal, Riou, Pelé et autres Carrasso ou Boucher, ce ne sont pas moins de huit gardiens qui se sont succédé dans les cages toulousaines… en pratiquement sept saisons passées par Alain Casanova sur le banc de touche du Stadium Municipal. Autrement dit, tout le monde pourrait avoir sa chance dans l’absolu… par défaut. En prenant en compte la légende qui touche les portiers du TFC ces dernières saisons, entre les bourdes et les longues blessures, c’est pratiquement le hasard qui pourrait désigner le numéro 1 du RC Lens si cette ‘malédiction’ suit le Clermontois à la trace.

 

 

Nicolas Douchez, un statut légitimement privilégié

 

Avec un contrat de trois saisons, au sein duquel figure potentiellement une option de reconversion au club, il semble néanmoins difficilement imaginable de voir Nicolas Douchez (36 ans) arriver au RC Lens dans la peau d’un simple troisième gardien ou d’animateur de vestiaire comme il l’était au PSG. Premièrement, parce qu’il connait suffisamment bien Alain Casanova, puisque les deux hommes se sont longtemps côtoyés au TFC. Ajouté à cela le fait que l’ex-Toulousain débarque libre de tout engagement, on peut légitimement penser que l’intéressé a très certainement eu l’assurance – de la part du nouveau staff technique lensois – de débuter la saison en tant que titulaire.

Dernier argument laissant croire à cette thèse de place de numéro 1 pour Nicolas Douchez : le fait qu’il était numéro 3 du PSG – quatre fois 1/4 de finaliste de la Ligue des Champions consécutivement – il y a quelques semaines à peine. Passer de ce statut là à celui de simple numéro 2 au RC Lens, en Ligue 2, n’aurait véritablement aucun sens… Il y a d’ailleurs fort à parier que les offres faisant de l’intéressé un gardien remplaçant ne devaient pas manquer en Ligue 1 ou dans divers clubs à l’étranger. Dans l’absolu, Douchez devrait donc logiquement se voir octroyer le poste de numéro 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *