L2 : Nancy, Metz, Sochaux… les enseignements de la 37e J

La 37e Journée de Ligue 2 a livré son lot d’enseignements vendredi soir à l’occasion du multiplexe. Le titre de champion, la course à la troisième place et la lutte pour le maintien… on y voit désormais très clair dans les derniers enjeux de la saison.

 

L’ASNL champion de Ligue 2

 

Après voir pris la tête du classement il y a deux semaines, l’AS Nancy Lorraine s’est offert son cinquième titre de l’histoire en Ligue 2 grâce à sa victoire sur Evian-TG (1-0, Lusamba 54e). Les Lorrains ont profité de la défaite du Dijon FCO dans le même temps face au Red Star (2-3) pour acter ce sacre. Avec leurs 71 points au classement, les Nancéiens ne peuvent officiellement plus être rattraper par les Dijonnais (2e, 67 points).

 

Metz, un pied et quatre orteils en Ligue 1

 

Derrière, le suspense n’est plus vraiment de mise. Malgré son succès, le Red Star (5e, 61 pts) est définitivement écarté de la course à la troisième place en raison de la victoire du FC Metz sur le Tours FC (2-1) dans le même temps grâce à des réalisations de Guido Milan (29e) et Yeni Ngbakoto 69e), contre une réalisation de Khaoui (21e).

En plus d’écarter les Franciliens, ce succès messin met également Le Havre AC dans une sacrée panade… en dépit de son succès sur l’AJ Auxerre (3-1). Au terme de cette 37e Journée de Ligue 2, le FC Metz (3e, 65 pts) conserve ses trois longueurs d’avance sur le HAC (4e, 62 pts). Un écart qui ne sera très certainement pas comblé par les Normands en raison d’une différence de six buts, en faveur des Lorrains, qui les sépare en plus de ces trois points.

 

Paris FC et Créteil relégués, l’ETG en ballotage défavorable

 

En queue de peloton, les clubs de la couronne ont souffert vendredi soir. Attendue depuis plusieurs semaines, la relégation du Paris FC (20e, 30 points) est désormais actée suite à sa claque reçue devant Valenciennes FC à domicile (1-4). Il est en de même pour l’US Créteil-Lusitanos (19e, 34 points), qui s’est également lourdement incliné contre les Chamois Niortais (2-4).

La troisième place dans la charrette est toujours à prendre. Avec sa victoire sur l’AC Ajaccio (2-0), le FC Sochaux-Montbéliard a écouté les conseils de Raphaël Caceres. En battant les Corses, les hôtes de Bonal ont réalisé la soirée parfaite puisque Evian-TG s’est pour sa part incliné du côté de Marcel-Picot. Au classement, les Hauts-Savoyards (18e, 36 pts) a désormais trois longueurs de retard sur les Sochaliens (17e, 39 pts)… mais une meilleure différence de buts (-3 contre -4).

La revanche entre ces deux clubs est officiellement lancée. Pour rappel, Evian avait coiffé Sochaux lors de l’ultime journée de championnat de Ligue 1 en 2013 / 2014 dans la lutte pour le maintien. Deux ans plus tard, les positions sont inversées… et ce duel se fera à distance et non sur une confrontation directe.

 

Les autres résultats de la soirée…

 

Dans les autres rencontres de la soirée, le Nîmes Olympique (12e, 43 pts) et le Stade Lavallois (16e, 41 pts) se sont quittés sur un score nul (1-1) qui maintient officiellement les deux équipes avec les autres résultats de la soirée. Clermont-Foot 63 (6e, 58 pts) s’est imposé contre le Stade Brestois 29 (11e, 46 pts) deux buts à zéro. Dans l’ultime rencontre de cette 37e Journée, Bourg-en-Bresse (10e, 47 pts) a battu le RC Lens (7e, 55 pts) deux buts à un.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *