Ligue 1 / 33e J : Top 5 des déclas de samedi

La majeure partie des rencontres de la 33e Journée de Ligue 1 se déroulait samedi soir. Voici un passage en revue des meilleures déclarations de coachs de la soirée.

 

Christophe Galtier : Efficace dans la médiocrité

« Cela fait six ans que nous ne jouons pas bien et que nous gagnons… J’ai eu le sentiment que certains n’ont pas joué à leur niveau. Il y a eu beaucoup de déchet technique et beaucoup d’erreurs sur le plan offensif malgré un jeu tourné vers l’avant (…) En jouant mal, nous parvenons à faire des points mais, est-ce que nous pourrons gagner d’autres matches en jouant de manière très moyenne ? (…) Il convient de rappeler qu’avec trois victoires de suite, nous restons sur une belle série. Nous sommes là mais ceux qui sont à la lutte avec nous n’ont pas gagné ce samedi. »

 

Patrice Garande : L’art de ne pas réussir à faire quelque chose

« Tout n’a pas été mauvais dans ce match, mais ce qui prime, c’est la déception. On voulait faire un gros match pour recommencer à prendre des points avant d’aller à Paris, et c’est ce qu’on n’a pas réussi à faire. »

 

Patrice Garande, acte II : Comment aligner onze fois le même joueur ?

« On a espéré mais il aurait fallu onze Appiah pour espérer plus. Il a encore été énorme. Malheureusement, on n’a peut-être pas tous eu sa détermination ce soir, avec cette envie de tout arracher, de vraiment aller marquer ce deuxième but et de revenir. On en avait largement les moyens. »

 

François Ciccolini : Mutation manquée pour ses fonctionnaires

« Je suis très inquiet du comportement de certains. Je croyais que les fonctionnaires avaient été mutés mais ils sont revenus. Je suis aussi en colère car entre les paroles et les actes, il y a beaucoup d’écart (…) Il ne faut pas se réfugier derrière l’expulsion car avec aussi peu d’arguments, nous aurions perdu ce match de toute façon. A la mi-temps, je pensais que l’on pourrait peut-être ramener quelque chose mais je n’aurais jamais imaginé que l’on allait s’effondrer comme ça. Je suis déçu et ça va influencer beaucoup de choses pour la suite. »

 

Michel Der Zakarian : Nantes… faut pas trop en demander

« On ne peut pas gagner un match en ne jouant qu’une demi-heure (…) La première période n’est pas bonne dans l’engagement, il n’y avait pas de mobilité, on avait tout faux. C’était trop pauvre techniquement pour pouvoir gagner. Il faut plus de justesse et de détermination. Je ne pense pas que les joueurs aient lâché psychologiquement, mais certains ne savent pas hausser leur niveau (…) On ne va pas parler d’Europe, on va déjà essayer de rester dans les dix premiers. »

 

Stéphane Moulin : Angers rend hommage à Jean-Pierre Coffe

« On joue sur un champ de patates. C’est ennuyeux pour tout le monde, le spectacle. Tous ces éléments font que ce match était difficile (…) On s’attendait un peu à ça. Pour voir un match de foot, il aurait fallu ouvrir le score contre ce genre d’équipe. On n’a pas su le faire. Déjà parce qu’il y avait une équipe qui mettait de l’impact physique, et je ne sais pas si le mot est assez fort. Je trouve qu’il y a eu un peu de complaisance dans les sanctions de l’arbitre. »

 

Avec AFP, relayée par L’Equipe.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *