L1 : 36e Journée, ce qu’il ne fallait pas manquer

Après le pire, voici le meilleur de cette 36e Journée de Ligue 1. Le Paris Saint-Germain, l’AS Monaco, l’Olympique Lyonnais, le Toulouse Football Club, l’Olympique de Marseille et consorts y figurent tous… pour des motifs bien différents.

 

La deuxième mi-temps du PSG devant Rennes

 

Après une première mi-temps insipide, le Paris Saint-Germain est revenu des vestiaires avec de biens meilleures intentions… au point d’en planter quatre au Stade Rennais en seulement quarante-cinq minutes. Le tout en vendangeant un paquet d’occasions franches au passage.

Les régalades de Javier Pastore, le but somptueux de Maxwell, le doublé de Zlatan Ibrahimovic… Conscient que l’addition aurait pu être encore plus salée, Rolland Courbis n’est pas prêt d’oublier cette expérience.

 

Le duel à distance entre Monaco et Lyon

 

En attendant de se rencontrer samedi soir (21h00) du côté du Parc OL, l’AS Monaco et l’Olympique Lyonnais se sont définitivement positionnés dans leur duel à distance. Contrairement au scénario prévu depuis de longues semaines, les Monégasques seront dans l’obligation de s’imposer lors de ce déplacement afin de récupérer cette tant convoitée deuxième place, puisque l’OL leur a répondu dans la soirée de samedi au cours de cette 36e Journée de Ligue 1.

 

La première demi-heure du TFC face aux Verts

 

Malgré de meilleures intentions de jeu depuis l’arrivée de Pascal Dupraz, le Toulouse Football Club ne réussit pas à gagner face aux grosses cylindrées du championnat de France. Après une défaite à domicile face à l’Olympique Lyonnais, les Toulousains ne sont pas parvenus à s’imposer devant l’AS Saint-Etienne en dépit d’une première demi-heure durant laquelle ils auront mis à contribution Stéphane Ruffier à six reprises, manquant au passage un penalty et se voyant refuser deux buts sur hors-jeu.

Avec deux points pris un point pris sur neuf possibles au cours des trois dernières journées de Ligue 1, le TFC connait un sacré coup de pompe suite à sa belle embellie, qui l’a vu reprendre sept points sur ses concurrents directs en huit matchs. Leur belle série ainsi que le jeu proposé s’avèrent suffisants pour se donner le droit de rêver. Pour ce qui est du maintien définitif, rien n’est moins sûr pour le moment.

 

Le maintien définitivement acquis pour six équipes

 

En attendant de savoir qui du Gazélec Ajaccio, du Stade de Reims ou du Toulouse Football Club réussira à sauver sa peau au terme de la saison, la 36e Journée de Ligue 1 a vu six équipes acquérir leur maintien. Le Montpellier HSC, les Girondins de Bordeaux, le Sporting Club de Bastia, l’En Avant de Guingamp et le FC Lorient ont ainsi valider le leur dés samedi soir, suite à la défaite rémoise du côté d’Augste-Delaune. En plus de ces cinq équipes, l’Olympique de Marseille s’est officiellement sauvé quelques heures plus tard grâce à sa victoire sur Angers SCO.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *