Ligue 1 : 4e Journée, TOP 5 des déclas du weekend

Comme après chaque journée de Ligue 1, certains coachs se sont laissés à l’issue de la rencontre. Les meilleures réactions sont souvent à chercher du côté des équipes perdantes, lorsque la colère et la frustration prend le dessus sur le sang-froid. A l’occasion de cette 4e Journée de Ligue 1, Frédéric Antonetti, Pascal Dupraz, Christophe Galtier, Franck Passi et René Girard sont au menu du Top 5 des déclas du weekend !

 

 

Frédéric Antonetti et sa « belle gifle » au réveil

« Il faut analyser sereinement et tranquillement ce qui s’est passé pour tirer tous les enseignements. On fait une entame de match catastrophique, on a volé en éclat (…) Notre collectif n’est pas au point, c’est ce qui faisait notre force la saison dernière. Face à des équipes meilleures dans tous les domaines, si le collectif ne répond pas, vous passez à travers. Des principes de jeu ont été oubliés. Il faut les retrouver et y adhérer. Je suis le premier responsable. Je pense que je me suis trompé dans mes choix. J’avais mis un système ambitieux et on n’a pas les moyens d’être ambitieux. Et je n’ai pas fait les bons choix au niveau des hommes. Parfois, des belles gifles permettent de se réveiller, et j’espère qu’on va réagir. »

 

Christophe Galtier et « la justice pour le PSG »

« Le penalty sur Matuidi ? Je n’ai revu aucune image. On me dit à la pause qu’il y a une faute sur Blaise (Matuidi) en fin de première période, l’arbitre ne l’a pas vue. Il a vu une faute en seconde période, mais celle-là était apparemment à l’extérieur de la surface. Il a cru la voir à l’intérieur. Ça va vite, mais j’ai trouvé qu’il avait assez bien maitrisé le match. La compensation n’existe pas dans le football. Ce n’est pas parce qu’il ne l’a pas sifflée en première période que la faute à l’extérieur en seconde doit être sifflée, ça ne marche pas comme ça. Mais peut-être qu’il y a eu une justice pour Paris sur ce coup-là. Tant mieux pour eux. »

 

Pascal Dupraz et « les arbitres »

« La défaite n’est pas méritée. On a eu beaucoup de mal à se faire au contexte dans les 30 premières minutes, avec notamment une très mauvaise pelouse. On méritait un meilleur résultat que celui-ci. J’ai des explications sur cette défaite, mais je ne vais pas vous les donner. Ceux qui ont observé le match ont les mêmes que moi. Je ne suis pas là pour parler des arbitres, mais on aurait dû rester invaincu. Je suis compétiteur. Je suis déçu, mais ce soir il faut féliciter les Bastiais. »

 

René Girard et son « humiliation »

« C’est une humiliation. Je ne suis pas particulièrement habitué à ce genre de réactions, c’est même l’une des premières fois que je le vis. En football, on pense avoir tout connu et puis ce n’est pas le cas… De vivre une soirée comme cela, de prendre trois buts à la maison et de vivre une telle soirée. (C’est) beaucoup de déception, car ou l’on s’est vraiment trompé ou c’est un accident. Dans le jeu, (Metz) est une équipe qui a eu deux ou trois occasions et nous en met deux, nous achève juste avant la mi-temps… On n’a pas été capable de produire autre chose, je me mets dans le lot. J’ai essayé de changer un peu tactiquement mais cela n’a pas été mieux ! Aujourd’hui, il n’y a pas que le côté offensif, au milieu également nous avons été en dedans. Ça fait notre troisième match sans victoire. Ça interpelle tout le monde, moi le premier. »

 

Franck Passi et « les joueurs pas au niveau »

« Nous avons réalisé une bonne entame, ensuite, nous concédons l’ouverture du score bêtement. L’équipe a le caractère et les occasions pour faire la différence mais nous ne marquons qu’un seul but. On arrive cependant à la pause en pensant qu’avec un peu plus de maîtrise, on peut y arriver. Mais à 2 à 1, nous nous sommes effondrés, des joueurs ne sont pas au niveau physique. La satisfaction est que l’OM peut être une équipe solide se créant beaucoup d’occasions. Nice n’arrivait pas à sortir mais nous l’avons mis en confiance en perdant pas mal de ballons. Sur la faute de main de Yohann Pelé? Je ne vais pas pointer un joueur (…) Nous avons fait des erreurs dans les deux surfaces et entre les deux. Nous avons perdu ce derby bêtement. Il faudra retenir la leçon. »

 

Avec L’Equipe.fr et Sport365

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *