Ligue 2 : Pénurie, avalanche et gros en difficulté… Retour sur la 1ere Journée

La saison 2016 / 2017 de Ligue 2 a livré ses premiers enseignements vendredi soir. En attendant de connaitre l’issue des deux dernières rencontres, voici les enseignements de la 1ere Journée.

 

 

Pénurie de spectacle… et de buts

7… comme le nombre de buts inscrits à l’occasion de ces huit premiers matchs de la saison 2016 / 2017 ! Au sein de cette pénurie, il faut en plus noter que quatre de ces réalisations – toutes en deuxième période – ont eu lieu sur une seule et même pelouse, à savoir celle du Stade de l’Aube de Troyes, où le FC Sochaux-Montbéliard s’est imposé devant l’ESTAC (3-1). Autrement dit, les sept autres parties se partagent les trois buts restants.

Si les statistiques tirent rarement des enseignements notables sur une partie de football, celle-ci reste pourtant assez révélatrice du niveau affligeant de ces premières rencontres. Dans le doute, la faute sera rejetée sur l’effet de la reprise et les températures caniculaires de cette fin de mois de juillet. A noter par ailleurs que certaines pelouses, notamment celle des Costières, n’ont pas vraiment aidé pour la qualité du spectacle.

 

 

Avalanche de mauvais gestes et de cartons

A défaut de buts, il y avait pourtant bien des gestes notables sur une majeure partie de ces huit terrains vendredi soir. Tacles trop appuyés, excès d’engagement, frustration voire gestes de colère… au total, ce ne sont par moins de 34 cartons qui ont été sortis pour cette première de la saison.

Une fois encore, la palme de la médiocrité est à mettre sur le dos de la rencontre entre le Nîmes Olympique et le Stade Lavallois. Si le score final au tableau d’affiche est resté nul et vierge, concernant les cartons, Laval s’est imposé par six jaunes à quatre… Les deux équipes ont toutefois été contraintes au match nul au niveau des rouges (un de chaque côté).

A noter au passage que sur les rencontres Bourg-en-Bresse – Strasbourg et Niort – Lens, un avertissement a été distribué… Une statistique qui relève presque du paranormal compte tenu les autres oppositions de la soirée.

 

 

Favoris dans le dur et ex-candidats au maintien présents

Comme cela est souvent le cas en début de saison, les équipes qui ont terminé l’exercice précédent sur une bonne dynamique débutent le suivant de la même manière. Cette donnée s’est d’ailleurs vérifiée à l’occasion de cette 1ere Journée de Ligue 2.

Les seules victoires sont en effet à mettre au crédit de Valenciennes, Sochaux et Le Havre. Trois équipes qui avaient terminé la saison 2015 / 2016 en trombe. Les deux premières s’étaient en effet sauvées dans les ultimes journées grâce à un bon parcours, tandis que le HAC avait manqué la promotion en Ligue 1 pour un tout petit but au niveau du goal average.

Concernant les autres favoris présumés de cette Ligue 2, c’est le constat inverse. Le RC Lens, Tours et Clermont Foot – qui avaient tous les trois terminé la saison précédente en dents de scie – ont manqué leur début. Il en est de même pour le Racing Club de Strasbourg et l’ESTAC Troyes. Le premier, tout juste promu à cet échelon, a débuté au ralenti… comme en fin de saison dernière. Quant à l’ESTAC, spécialiste des corrections la saison passée en Ligue 1, c’est à nouveau par un revers que ce nouvel exercice commence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *